Lutte contre le terrorisme: Sansan Kambilé offre 7 véhicules à la cellule spéciale d'enquêtes et d'instruction

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
lutte-contre-le-terrorisme-sansan-kambile-offre-7-vehicules-a-la-cellule-speciale-d-enquetes-et-d-instruction Sansan Kambilé remet les clés des véhicules à Adou Richard (PhDr)

Le mardi 27 juillet 2021 a eu lieu la cérémonie de remise de véhicules à la cellule spéciale d'enquêtes, d'instruction et de lutte contre le terrorisme. Cette remise s'est faite par le Garde des sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé dans les locaux de ladite structure située dans la commune de Cocody

La cellule spéciale d'enquêtes, d'instruction et de lutte contre le terrorisme a en charge de situer les responsabilités pénales des personnes interpellées dans le cadre des enquêtes sur les attentats terroristes de Kafalo, Kolobougou, Tougbo et Téhini qui ont coûté la vie 19 militaires dont trois gendarmes et occasionné des blessés.

Les sept (7) véhicules flambant neuf offert, pourront améliorer les capacités opérationnelles des agents de la cellule sur le terrain, tel est l'objectif visé par le Garde des sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé.

 

Directeur de la cellule spéciale, le procureur de la République, Adou Richard, a laissé entendre que ce matériel roulant va permettre la mobilité des membres de la cellule, notamment les juges d’instruction, les procureurs ou enquêteurs pour une lutte efficace contre le terrorisme.

Saisissant l'occasion, Adou Richard a rappelé les différentes réalisations du ministère en charge de la justice. La construction de plusieurs édifices telle que l’Institut nationale de formation judiciaire (INFJ) sans oublier les efforts pour permettre à la législation d’être en conformité avec ses engagements internationaux et l’amélioration de la sécurité juridique et judiciaire.

Notons que 51 procédures d’information judiciaires sont en cours d’instruction par la cellule spéciale d’enquête, d’instruction et de la lutte contre le terrorisme. Elle émet également 33 commissions rogatoires par an en Côte d'Ivoire et même hors du pays.

A. Z.