Après la rencontre avec Ouattara

Kobenan Adjoumani salue l’humilité de « Gbagbo, en sa qualité de chef de file des prisonniers »

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
kobenan-adjoumani-salue-l-humilite-de-gbagbo-en-sa-qualite-de-chef-de-file-des-prisonniers Le ministre Kobenan Adjoumani a réagi après la rencontre entre les deux présidents.

Après la rencontre avec le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, le ministre Kobenan Adjoumani a salué l’humilité de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, « en sa qualité de chef de fil des prisonniers ». Le porte-parole du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rdp) s’est exprimé à travers une déclaration publiée sur son compte officiel Facebook, ce mercredi 28 juillet 2021. Déclaration.

Le Rhdp se réjouit du caractère particulièrement chaleureux de ces retrouvailles entre le Président de la République, SEM Alassane Ouattara et le Président Gbago Laurent qui ont décidé de tourner la page et d’ouvrir pour la Côte d’Ivoire le grand portail de la paix.

Le Rhdp voudrait ici saluer, une fois de plus, le leadership du Président Alassane Ouattara, sa clairvoyance politique, son engagement constant en faveur de la paix et du vivre ensemble.

Nous voudrions également saluer la démarche empreinte d’humilité du Président Gbagbo qui a exprimé en des termes justes, en sa qualité de chef de fil des prisonniers, son souhait de voir ces derniers libérés. En tout état de cause, les images que nous avons vues ce mardi 27 juillet 2021 sont les meilleures que l’on pouvait espérer voir en ces temps de quête de réconciliation nationale.

Les discours que nous avons aussi entendus étaient les plus beaux que nous pouvions entendre dans notre marche commune vers la paix sincère et véritable. C’est un moment de grand soulagement, parce que cette rencontre entre le Président de la République, SEM Alassane Ouattara et le Président Laurent Gbagbo ouvre des perspectives heureuses et très prometteuses pour notre pays.

J’ai personnellement noté dans leurs discours beaucoup de sincérité, de respect réciproque, beaucoup de fraternité et de convivialité. C’est ainsi que l’on devrait faire la politique.