Libération de prisonniers politiques : Gbagbo transmet une centaine de noms à Ouattara

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
liberation-de-prisonniers-politiques-gbagbo-transmet-une-centaine-de-noms-a-ouattara Laurent Gabgbo et Alassane Ouattara-Palais présidentiel-Abidjan

Au moins 110 personnes. C’est le nombre de prisonniers politiques dont Soul-to-Soul, l’homme de main de Guillaume Soro, pour qui Laurent Gbagbo a demandé la libération au chef de l’Etat Alassane Ouattara lors de leur rencontre du 27 juillet dernier au palais présidentiel, a révélé nos confrères de Radio France Internationale.

Au moins 110 personnes. C’est le nombre de prisonniers politiques dont Soul-to-Soul, l’homme de main de Guillaume Soro et condamné à 20 ans de prison, que Laurent Gbagbo a demandé la libération au chef de l’Etat Alassane Ouattara lors de leur rencontre du 27 juillet dernier au palais présidentiel.

Dans cette liste, on y trouve aussi des prisonniers de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011, les personnes arrêtées lors des manifestations contre le troisième mandat d’Alassane Ouattara et celles misent aux arrêts le 17 juin 2021 lors de l’arrivée de Laurent Gbagbo à Abidjan.

Sans nul doute qu’à quelques jours de la commémoration de l’accession de la Côte d’Ivoire à son indépendance, Alassane Ouattara donnera satisfaction à son "jeune frère".

Alain TRA BI