Après la rencontre Ouattara-Gbagbo, Anicet Gnanzi, Président de l'Udcy souhaite que le président Ouattara libère les prisonniers politiques

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
apres-la-rencontre-ouattara-gbagbo-anicet-gnanzi-president-de-l-udcy-souhaite-que-le-president-ouattara-libere-les-prisonniers-politiques Le président de l'UDCY souhaite la libération des prisonniers politiques.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu mardi 27 juillet son prédécesseur Laurent Gbagbo, pour la première fois depuis la violente crise post-électorale née de la présidentielle de 2010 qui opposait les deux hommes. Au menu de cette rencontre, la réconciliation nationale et la cohésion nationale. Occasion pour l’ex-président Laurent Gbagbo de plaider pour la libération des prisonniers politiques.  

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, Anicet Gnanzi, président de l'Union démocratique et citoyenne (UDCY) salue cette rencontre qui dit-il, s’est déroulée dans un climat fraternel et détendu. Il souhaite de ce fait, que le président de la République, Alassane Ouattara mette tout en œuvre pour la libération des prisonniers politiques, vœu si cher à l’ex-président Laurent Gbagbo.

Anicet Gnanzi demeure persuadé que cela devrait permettre d’apaiser davantage le climat sociopolitique. « Cette entrevue s’est déroulée dans un climat fraternel et détendu, comme nous l'avions souhaité et nous imaginons donc que des résolutions et engagements concrets ont été pris. Le Président Gbagbo a, par exemple souhaité la libération de ceux qui sont encore détenus dans les cadre de la crise de 2010. Le Président Ouattara a répondu que cette crise est, désormais, derrière nous. Nous espérons donc que dans la foulée, cette libération soit effective en guise de signal fort pour apaiser davantage le climat sociopolitique.», a souhaité le président de l’UDCY.


Pour Anicet Gnanzi, les rencontres comme celle de Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara sont nécessaires. Mais pour les prochaines fois, il est serait important, comme l’a indiqué le président Ouattara, qu’elles soient ouvertes à tous les acteurs politiques, notamment ceux ayant pris part aux derniers dialogues politiques pilotés par les Premiers Ministres.

« L’UDCY marque sa disposition à y participer pour apporter sa contribution à la réconciliation nationale pour une Côte d'Ivoire Solidaire chère au Président Alassane Ouattara. », martèle le premier responsable de l’UDCY.

 

Maxime KOUADIO