Abidjan

Salut aux couleurs à Koumassi : Les autorités livrent un important message à la veille de la fête de l’indépendance

Politique
Publié le Source : Linfodrome
salut-aux-couleurs-a-koumassi-les-autorites-livrent-un-important-message-a-la-veille-de-la-fete-de-l-independance Narcisse Balley et Kader Aboudramane Ouattara (au plan) lors du salut aux couleurs

Le premier adjoint au maire de la commune de Koumassi, Balley Narcisse Toussaint, et l’Honorable Kader Aboudramane Ouattara ont lancé, ce lundi 2 août 2021, un important message aux populations, après le traditionnel salut aux couleurs institué par le ministre-maire Cissé Ibrahima Bacongo.

Comme tous les premiers lundis du mois, les autorités de la commune de Koumassi se sont retrouvées, ce lundi 2 août 2021, à la Place de l’Espérance pour la cérémonie de salut aux couleurs. Celle de ce jour avait un caractère particulier parce qu’elle se situait à la veille de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Elle a donc réuni, outre les autorités, toutes les composantes de la population de Koumassi, notamment les jeunes, les femmes…et les chefs traditionnels.

Au terme du salut aux couleurs, le premier adjoint au maire, Balley Narcisse Toussaint, a, au nom du maire Cissé Ibrahima Bacongo, lancé un message d’union à l’endroit des populations. « Quand on salue notre drapeau, c’est tout simplement parce qu’on fait allégeance à l’institution, aux organes de l’Etat, à la discipline, au travail, à l’union. A la veille de l’indépendance, le message que nous voulons passer, au nom du maire Cissé Bacongo, c’est un message d’union. Parce que nous, les enfants de la Côte d’Ivoire, avons connu des périodes difficiles par le passé et qu’aujourd’hui, nous parlons de réconciliation. SEM Alassane Ouattara a engagé le processus de réconciliation. Nous souhaitons que tous les autres suivent le processus de réconciliation. Que ce soit les citoyens lambdas, les chefs de partis d’opposition, que ce soit l’Ivoirien qui se retrouve dans le plus profond des hameaux de la Côte d’Ivoire, que nous tous, fassions l’union. Que cette union devienne pour nous une unicité. C’est le premier message », a-t-il confié.

Narcisse Balley a laissé entendre que « lorsque nous sommes unis, il faut que nous travaillions dans la discipline parce que c’est le travail qui développe un pays, notre économie. C’est par le travail que nous aurons la croissance. C’est donc ce message d’union, de travail et de discipline que j’aimerais traduire aujourd’hui au peuple de Côte d’Ivoire, de l’Afrique et au monde entier au nom du ministre Cissé Ibrahima Bacongo ».

Pour sa part, l’Honorable Kader Aboudramane Ouattara (KAO) a demandé aux populations de « célébrer ces 61 ans avec faste. 61 ans dans la vie d’une nation ou d’une personne, c’est très important surtout pour notre pays qui sort de plusieurs années de conflit ».

Il s’est réjoui du développement amorcé par le pays au cours de ces dernières années. « Nous avons vu que le pays a amorcé sa montée vers l’émergence. Il y a de l’espoir. Et cet espoir doit être entretenu par toute la nation, par toutes les populations. Mais principalement, nous demandons d’espérer et de maintenir ce cap, cet espoir du développement qui est lancé bientôt 3 ans par le ministre-maire de la commune de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo », a dit Kader Aboudramane Ouattara.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.