Côte d’Ivoire

Le chef des ex-militaires arrêtés, déclare : « La situation n’est pas encore réglée » (Exclusif)

Politique
Publié le Source : Linfodrome
le-chef-des-ex-militaires-arretes-declare-la-situation-n-est-pas-encore-reglee-exclusif Image utilisée à titre d'illustration

Il y a trois (3) jours, soit le mardi 7 septembre 2021, des anciens militaires de l’armée ivoirienne ont manifesté au Plateau. Vingt-sept (27) d’entre eux avait été appréhendés et conduits manu militari à la caserne d’Agban. Leur chef, joint par Linfodrome a réagi à cette situation.

« La situation n’est pas encore réglée. Nous, on ne peut pas rester à l’écoute indéfiniment. On va faire une conférence de presse avant de faire une autre manifestation. Nous sommes 1048 personnes, nous sommes un bataillon » a confié notre interlocuteur qui a préféré garder l’anonymat pour des questions évidentes de sécurité.

Il faut rappeler que ces ex-militaires ont opté pour la "retraite anticipée" il y a quelques années. Malheureusement pour eux, leur pension de retraite ne leur est pas reversé. C'est donc pour se faire entendre qu'ils ont manifesté le mardi 7 septembre 2021.


Bertin MAMBO