Fpi : La jeunesse condamne Gbagbo et réaffirme sa loyauté à Affi N'Guessan

Publié le Modifié le
fpi-la-jeunesse-condamne-gbagbo-et-reaffirme-sa-loyaute-a-affi-n-guessan Affi. N'Guessan consolide ses rangs (PhDr).
Politique

La jeunesse du Front populaire ivoirien (Fpi) était réunit en Assemblée générale extraordinaire à l'effet de réfléchir sur la vie du parti surtout avec le retrait de Laurent Gbagbo et de ses alliés. C'était le samedi 11 septembre 2021 au siège du parti à Cocody Vallon.

La jeunesse du front populaire ivoirien (Jfpi), avec à sa tête le secrétaire national Lia Gnan Ferdinand, a exprimé son mécontentement, au cours de cette Assemblée générale extraordinaire, vis-à-vis de la décision de Laurent Gbagbo de quitter le parti.

Cette jeunesse estime que l'ancien président de la République devrait en faire une le slogan <<asseyons-nous et discutons>> plutôt que d'abandonner cette famille politiques qui a tant donné pour la démocratie et le multipartisme en Côte d'Ivoire.

Ainsi << fort de ce constat, la Jfpi réunit en assemblée générale extraordinaire :  condamne fermement cette attitude du camarade Laurent Gbagbo ; réaffirme son attachement aux valeurs et principes du Fpi ; souscrit entièrement aux décisions du comité central du 14 août 2021, qui l'a exclu du Front populaire ivoirien ; encourage le président du Fpi, le camarade Pascal Affi N'Guessan à poursuivre l’œuvre de la renaissance du Fpi ; rassure le président et la direction du parti, de sa disponibilité, son soutien, et sa loyauté a cette étape cruciale de la lutte ; appelle à la trêve des braves et l’apaisement des cœurs ; exhorte les vaillants militants, sympathisants et tous ceux qui adhèrent aux valeurs du Fpi à rester mobilisés et actifs sur le terrain ; et déclare sa foi en un front populaire ivoirien nouveau, soudé, fort et conquérant pour la renaissance de la Côte d'Ivoire>> a déclaré le Secrétaire national.

Rappelons que Laurent Gbagbo a décidé de se retirer du FPI avec une frange du parti le 9 août 2021 lors d'une réunion du comité central convoquée par ses soins.

Alain Zadi