Côte d’Ivoire : Guillaume Soro ne veut pas de « la réconciliation à pas forcés »

Politique
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-guillaume-soro-ne-veut-pas-de-la-reconciliation-a-pas-forces Guillaume Kigbafori Soro est certes pour la réconciliation des filles et fils de Côte d'Ivoire, mais...

Alors qu’Alain Lobognon déclarait récemment qu’il a obtenu l’aval de Guillaume Soro, dans sa démarche de le rapprocher du président Alassane Ouattara, l’ex-président de l’Assemblée nationale fait savoir, ce mercredi 15 septembre 2021, que « La réconciliation à pas forcés est vouée à l’échec, voire à un conflit plus grave ».

Cela ressemble à un camouflet que l’ex-député Alain Lobognon vient d’essuyer dans sa démarche de rapprocher le président Alassane Ouattara et l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro. En effet, alors que Lobognon, invité le lundi 13 septembre 2021 de l’émission « Life Talk » sur la chaine de télévision Live TV déclarait qu’il a eu l’occasion de « proposer un schéma à Guillaume Soro pour sa propre réhabilitation, pour la réhabilitation du mouvement politique qui a été dissous mais surtout pour son retour au niveau de la scène politique en Côte d’Ivoire » et que « Guillaume Soro » lui « a donné son feu vert », l’ex-parton des Forces Nouvelles a fait, ce mercredi 15 septembre 2021, une sortie à l’allure d’un désaveu.

Il n’est certes pas contre la réconciliation des filles et fils de la Côte d’Ivoire et il l’a fait savoir. « Chers Tous, entendons-nous bien. Je suis pour la réconciliation des filles et des fils de la Côte d’Ivoire. Du reste c’est cela mon combat depuis 15 ans. Et je suis convaincu que nous y parviendrons. Et je persévérai ! », a posté Guillaume Soro.

Mais à mots couverts, l’ex-président de l’Assemblée nationale a fait savoir qu’il ne veut pas d’une réconciliation à pas forcés. « Mais la récente histoire de notre pays nous enseigne que la réconciliation à pas forcés, là où le cœur n’y est pas, est vouée à l’échec voire à un conflit plus grave ».

Pour ce faire, il en appelle d’abord à l’apaisement des cœurs et des esprits. « Pour ma part j’en appelle à l’apaisement des cœurs et des esprits », a-t-il écrit.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.