Côte d'Ivoire

Groupe parlementaire Pdci-Rda : Le président suspecté de détournement

Politique
Publié le Source : Linfodrome
groupe-parlementaire-pdci-rda-le-president-suspecte-de-detournement L'Honorable Doho Simon

Un vent de suspicion souffle actuellement sur le président du Groupe parlementaire du PDCI-RDA, l’Honorable Simon Doho. Il serait accusé de détournement de fonds devant servir au fonctionnement dudit groupe parlementaire. Toutes nos tentatives de le joindre au téléphone pour avoir sa version sont restées vaines. Même s’il a lu notre message WhatsApp sur ce sujet, il n’y a pas répondu.

On observe actuellement de violents mouvements de menton au Groupe parlementaire du PDCI-RDA, relativement à la gestion de la ponction mensuelle de 130 000 francs cfa, effectuée sur les émoluments de chaque député membre dudit groupe. Il faut préciser que ce groupe parlementaire compte 65 membres. Le résultat d’un calcul rapide indique la somme de 8 450 000 francs que cette organisation collecte chaque mois pour son fonctionnement.

A en croire des sources bien introduites auprès du Groupe parlementaire PDCI, l’Honorable Doho Simon rechigne à faire le point de la somme collectée depuis le début de la nouvelle législature. D’où les suspicions de ses pairs qui murmurent de plus en plus. Autant dire que le malaise est profond au sien de ce Groupe parlementaire.

Ces derniers temps, le parti que dirige le président Henri Konan Bédié connait quelques soubresauts qui contribuent à le fragiliser davantage. Et les derniers résultats des élections législatives laissent même croire que le PDCI se réduit progressivement comme une peau de chagrin. Les différentes crises internes et les frondes récurrentes de militants actifs à l’approche des élections présidentielles laissent croire que des courants s’agitent sous les eaux dormantes de ce parti.

Le Ministre Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de l’information, de la communication et de la propagande du PDCI, a choisi d’opérer à visage découvert. Il a adopté une posture de ”défiance” vis-à-vis de la vieille garde du parti, posant clairement le problème du renouvellement générationnel dans ce parti perçu comme gérontocrate.

Les nombreuses défections en direction du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) montrent bien que le PDCI s’affaiblit chaque jour. Le parti créé par Félix Houphouët Boigny risque l’implosion à cette allure. A moins que les responsables trouvent la panacée pour faire revenir le calme à la maison et freiner également la saignée.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.