CEDEAO : La fin ? S’interroge un prêtre catholique

Politique
Publié le Source : Linfodrome
cedeao-la-fin-s-interroge-un-pretre-catholique La CEDEAO n'est plus à la hauteur des attentes des peuples africains de la sous région, selon le Père Donald Zagoré. (Ph: DR)

Il est peut être temps et grand temps que la CEDEAO disparaisse pour laisser émerger une nouvelle institution avec des principes et des valeurs démocratiques assez clairs et efficaces. C'est ce que pense Père Donald Zagoré, prêtre catholique de la Société des missions africaines (SMA). Lire l'intégralité de sa contribution.

Les crises politiques dans la sous région depuis déjà des années et les plus récentes (Mali, Guinée) ont prouvé qu'une institution comme la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) n'est plus à la hauteur des attentes des peuples africains de la sous région. Elle ne travaille plus pour les peuples. Elle s'est transformée en un véritable club d'amis.

La CEDEAO est aujourd'hui une institution qui a échoué dans sa mission de défense et de protection des peuples. On ne le dira jamais assez, on ne peut pas dérouler le tapis rouge à des putschistes constitutionnels qui manipulent à volonté les constitutions et répriment dans le sang les populations éprises de justice et de démocratie, et vouloir combattre des putschistes militaires dont l'action est hautement saluée par les populations.

Le vœux cher des populations est de vivre dans des États démocratiques où les valeurs démocratiques sont respectées et même chéries. La CEDEAO, dans sa forme actuelle, n'a plus les moyens nécessaires pour se poser en garant des valeurs et principes démocratiques. Elle n'est plus crédible et pour cela elle n'a plus sa raison d'être. Toute chose à une fin. La fin de la CEDEAO a sonné.

P. Donald Zagore sma