Politique : Comment Déby Yao Benjamin a implanté le RHDP dans la région de l’Iffou chez Bédié

Politique
Publié le Source : Linfodrome
politique-comment-deby-yao-benjamin-a-implante-le-rhdp-dans-la-region-de-l-iffou-chez-bedie

L’honorable Déby Yao Benjamin, délégué départemental du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) de Prikro, dans la région de l’Iffou, n’a jamais lésiné sur les moyens pour promouvoir les idéaux du président Alassane Ouattara. Et pourtant, 11 ans après l’accession de celui-ci au pouvoir, que de frustrations dans les rangs de ses partisans.

Après des années de rudes épreuves traversées durant l’opposition, Alassane Ouattara, alors président du RDR (Rassemblement des républicains), a été élu président de la République de Côte d’Ivoire à l’issue du second tour de l’élection présidentielle de novembre 2010. Réélu en 2015 puis en octobre 2021, le fondateur du RHDP totalise déjà 11 années de gouvernance. Si rien ne lui est véritablement reproché au niveau de sa gestion des affaires, marquée par l’exécution de grands chantiers comme la construction d’autoroutes (Abidjan-Yamoussoukro-Bouaké ou bientôt Abidjan-San Pedro); la construction de ponts (33 au moins à travers tout le pays); la construction d’universités (San Pedro, Man, etc.); la construction de centres de santé et d’autres projets impactants; ce n’est pas le cas pour ce qui concerne par exemple la promotion des cadres qui ont sacrifié une bonne partie de leur vie pour faciliter son accession au pouvoir et qui continuent de rester dévoués à sa cause.

Au nombre de ces derniers qu’on pourrait qualifier d’oubliés dans le partage du gâteau, se trouve un certain Déby Yao Benjamin. Secrétaire départemental du RDR à Prikro depuis 2007, Déby Yao Benjamin est candidat pour le compte de ce parti en 2011 aux élections législatives au terme desquelles il est élu député face à son adversaire du PDCI-RDA avec plus de 3000 voix d’écart. Il devient ainsi le premier élu RDR dans ce bastion imprenable d’Henri Konan Bédié, président du PDCI. Originaire de Prikro de par son père, sa mère est de la famille royale de Daoukro et lui-même a fréquenté l’ex CG de Ouellé dont-il a été le président des élèves. Ce qui lui permet d’avoir une parfaite connaissance de la région de l’Iffou qu’il tente de diriger en 2013 en se portant candidat aux élections régionales après avoir été sollicité in extremis par le RDR pour le représenter de nouveau. Même s’il n’est pas élu, Déby Yao Benjamin en ressort avec un score plus ou moins encourageant de 33% des voix face au PDCI. 

Aujourd’hui ancien député, l’homme continue, néanmoins, de financer les actions du RHDP dans le département de Prikro dont-il est le délégué depuis la création du parti en 2019. Homme de terrain doté d’une grande générosité, Déby Yao Benjamin est considéré par beaucoup, comme le meilleur cheval du parti au pouvoir à même de rassembler tous les militants du RHDP et même les populations de la région de l’Iffou autour du président de la République. Comme Alassane Ouattara, les actions sociales de Déby Yao Benjamin dans la région, parlent en sa faveur. Lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020, le délégué a offert, sur fonds propres, 130 motos d’une valeur de 60 millions FCFA à tous les responsables politiques du RHDP de Prikro pour la campagne électorale du président Ouattara. Outre cette action, l’ancien député a fait partir 30 fidèles musulmans à la Mecque, sans oublier le parrainage à plus d’un million FCFA de la cérémonie des imams de la région de l’iffou à Daoukro; une grande première dans l’histoire de ladite association. Ce n’est pas tout. Chaque année à Prikro, ce sont au moins 3 millions de FCFA qui sont dépensés par lui, pour la prise en charge de 30 élèves orphelins dans le département. Depuis l’opposition à ce jour, c’est sur fonds propres que Déby Yao Benjamin travaille pour le compte du RHDP. 

« Le RHDP a des hommes sur le terrain. C’est parce que, dans le parti, on ne cherche pas à rendre forts les responsables », s’indigne un militant de base pour qui, le délégué départemental mérite largement une promotion pour son engagement politique aux côtés du président Alassane Ouattara. « Des gens vont raconter des conneries du genre que Déby Yao Benjamin est pro-Soro; ils veulent le diaboliser pour avoir des places. Mais c’est n’importe quoi. Quelqu’un qui finance un parti dans une zone d’obédience PDCI, qui réussit à implanter le RHDP à ce jour dans les départements de Prikro, Ouellé, M’Bahiakro, Daoukro; il a besoin quand même d’avoir une place, une promotion », fait remarquer notre interlocuteur. 

« Benjamin continue son combat pour le président Alassane Ouattara car ce n’est pas quelqu’un qui l’a envoyé au RHDP. C’est le président Ouattara qui l’a fait adhérer au RHDP. Il aime le président Alassane Ouattara. Tant que le président Alassane Ouattara est au RHDP, tout ce qu’il nous demandera de faire, nous le ferons par amour et par conviction. Que les gens racontent ce qu’ils veulent mais la vérité, c’est le terrain. Ce ne sont pas les discours ni la paperasse. Notre rôle, c’est d’accompagner le président; ce n’est pas de mentir. Nous devons aider le président Ouattara à travailler. La population de l’Iffou compte sur Déby Yao Benjamin. Il ne baisse pas les bras car il a l’amour pour notre parti le RHDP », confie un de ses proches.

Elvis Gouza avec Sercom