Procès Gbagbo et Blé Goudé

Réconciliation nationale : l’OIDH initie une causerie débat avec Simone Gbagbo, Issiaka Diaby , Koné Katinan et d’autres acteurs tous présents

Publié le Modifié le
reconciliation-nationale-l-oidh-initie-une-causerie-debat-avec-simone-gbagbo-issiaka-diaby-kone-katinan-et-d-autres-acteurs-tous-presents Une causerie débat sur la réconciliation organisée par l'OIDH qui réunit plusieurs acteurs politiques et experts.
Politique

Ce jeudi 07 octobre 2021, à une causerie débat organisé par l'Observatoire Ivoirien des Droits de l'Homme (OIDH) avec à sa tête le Directeur  Éric Aimé Semien. Cette rencontre qui se déroulera du jeudi 07 octobre au vendredi 08 octobre 2021, s'articulera autour du thème : « Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI: Quelles leçons apprises et quelle trajectoire pour la réconciliation nationale ? »

Plusieurs personnalités du monde des droits de l’homme,  des experts, des Ong nationales et internationales, la société civile et les partis politiques  étaient tous présents à cette causerie débat sur la réconciliation.

Prenant la parole Eric Aimé Semien a indiqué que la Côte d’Ivoire ne peut pas faire l’économie de la réconciliation nationale. Pour lui la réconciliation est un impératif national. « Pour nous la réconciliation est un impératif, nous n’avons plus le choix que d’aller à la réconciliation. La Côte d’Ivoire est une terre d’espérance, d’hospitalité, dont les légions remplies de valeurs continueront de contribuer à la dignité de ce pays.  N’oublions pas que nous avons fait le serment d’être le modèle de l’espérance  promise à l’humanité, ne perdons pas cela de vu », a-t-il déclaré le premier responsable de l’OIDH. Il faut noter plusieurs personnalités qui  se sont succédé  au pupitre, notamment, le représentant  de L'Osiwa, Rosa Luxembourg Fondation.

Pour Hyacinthe Nogbou, Directeur de cabinet du ministre Charles Blé Goudé, représentant  Charles Blé Goudé, pour la circonstance à remercier les organisateurs et tous les participants à cette causerie débat au nom de la réconciliation. « Je voudrais vous dire merci au nom de Charles Blé Goudé qui voit en la réconciliation nationale l’élément important pour son retour en Côte d’Ivoire. Lorsqu’on veut régler un problème dans la société Africaine tous les acteurs doivent être réunis. Cela permet de recoudre ce tissu qui a été déchiré. La réconciliation nationale est très importante, il faut se réconcilier avec nous-mêmes, nos lois, il faut respecter nos constitutions », a-t-il indiqué le représentant de Charles Blé Goudé.

Quant au ministre Koné Katinan, représentant l’ex-président Laurent Gbagbo, il a relevé les faiblesses et les contradictions de la CPI, pour lui la CPI devrait aider notre pays. « La CPI a laissé une blessure profonde à la côte d’Ivoire, cela a rendu la réconciliation nationale beaucoup plus délicate. Parce qu’en perdant confiance à la justice nationale et à la justice internationale qui n’a pas été à la hauteur, alors le peuple de Côte d’Ivoire s’est retrouvé profondément divisé, c’est une réalité qu'il faut dire », a-t-il évoqué Justin Koné Katinan représentant Laurent Gbagbo.

Par ailleurs il faut noter la présence effective  à cette causerie débat sur la réconciliation de Mme Simone Ehivet Gbagbo était accompagnée à cette occasion de Mme Kraidy Président du Mouvement des Générations Capables, du Professeur Ballo Bi et Mr Akpa Corentin, son directeur de cabinet, Mr Koné Katinan représentant le Président Laurent Gbagbo, Mr Hyacinthe Nogbou le Directeur du cabinet du ministre Charles Blé Goudé, Mme Pulchérie GBalet  de la Société Civile et bien d'autres personnalités, ainsi de plusieurs organisations nationales et internationales telles le Cndh, L'Osiwa, Rosa Luxembourg Foundation. Cette causerie débat  verra la participation de Konan Kouadio Bertin Ministre de la réconciliation nationale.

Parfait KOFFI