Côte d'Ivoire

Trafic et consommation des stupéfiants : Le gouvernement ivoirien adopte un nouveau dispositif règlementaire

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
trafic-et-consommation-des-stupefiants-le-gouvernement-ivoirien-adopte-un-nouveau-dispositif-reglementaire Le ministre Vagondo Diomandé a présenté aux députés le nouveau projet de loi sur la drogue

Le ministre de l’Intérieur et la Sécurité, Vagondo Diomandé a présenté aux députés, le nouveau projet de loi portant sur la lutte contre la drogue le mardi 12 octobre 2021 à  l’Assemblée nationale.

Il s’agit d’un dispositif innovant adopté par le gouvernement ivoirien qui s'intitule « Projet portant lutte contre le trafic et l’usage illicite des stupéfiants, des substances psychotropes et leurs précurseurs en Côte d’Ivoire ». Selon le ministre Vagondo Diomandé, ce nouveau dispositif est plus adapté aux réalités actuelles liées à la lutte contre la drogue par rapport à l’ancienne loi qui date de 1988. 

Pour lui, cette loi prend en compte la dimension qui permet de réajuster le mécanisme législatif pour lutter efficacement contre le trafic et la consommation ainsi que l’aspect thérapeutique de la drogue. « Un malade qui a besoin d’être soigné, pris en charge est encadré en vue de son réinsertion dans le tissu social » explique le ministre. A en croire le ministre, l'utilisation de la drogue à des fins médicales ne peut être considérée comme un délit. A cet effet, il a souligné qu'il y a des institutions qui travaillent en cette matière pour faire avancer la science.

Notons que le nouveau dispositif de loi institue des ‘‘peines complémentaires’’ pour ceux qui entravent la loi. Aussi, il prévoit une peine d’emprisonnement allant de 5 à 6 ans ainsi qu’une amende allant jusqu’à 50 millions de FCFA. A en croire le ministre Vagondo Diomandé, cette nouvelle armature juridique présente sept titres dont le premier est relatif « aux dispositions général ». En effet il s’agit de l’institution d’un organe national de coordination de la lutte contre la drogue et la détermination de ses attributs dont le projet de loi compte 47 articles. 

Par ailleurs, ce projet donne à la Côte d’Ivoire une dimension internationale de lutte contre la drogue.

Pour rappel, l’ancienne loi portant lutte contre le trafic et la consommation de la drogue votée en Côte d’Ivoire date de 1988 (loi n 88 686 du 22 juillet 1988).

 

 

Mariam Coulibaly (Stg)