Attaques terroristes dans le Bounkani : La communauté peule régulièrement citée, l'appel de Nialé Kaba pour la lutte contre ce phénomène

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
attaques-terroristes-dans-le-bounkani-la-communaute-peule-regulierement-citee-l-appel-de-niale-kaba-pour-la-lutte-contre-ce-phenomene La communauté peule s'engage à contribuer à la lutte contre le terrorisme dans le Bounkani. (DR)

En vue de lutter contre le terrorisme dans le Bounkani, la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba a décidé d'impliquer la communauté peule régulièrement citée dans des attaques.

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, par ailleurs Député de Bouna a initié samedi 16 octobre 2021 une rencontre communautaire à Bouna en vue d’échanger et de sensibiliser la communauté peule vivant dans la région du Bounkani, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans ladite localité. Cette rencontre avait pour but de trouver des solutions afin d’endiguer le phénomène du terrorisme dans la région du Bounkani.

Ayant effectué nombreux le déplacement à cette réunion, les peuls du Bounkani ont pris l’engagement de travailler de concert avec les forces de l’ordre et l’administration afin de contribuer au retour de la paix et de la quiétude dans cette région. Barry Oumar, au nom de cette population, a rassuré qu'ils sont prêts à contribuer au retour de la paix dans le Bounkani, « parce que cette situation n’honore pas notre peuple », a-t-il dit.

La ministre Nialé Kaba a invité la communauté peule, régulièrement citée dans les attaques terroristes et autres actes d’insécurité, à plus de collaboration avec les forces de l’ordre et des autorités administratives dans la lutte contre ce phénomène. Elle a, par ailleurs, salué la volonté de collaboration de cette communauté et son adhésion à la lutte pour la sécurisation de la région du Bounkani. « Je salue la volonté de la communauté peule d’aider les autorités administratives à lutter contre le terrorisme, à contenir les dérives en donnant des informations et en essayant de démasquer les brebis galeuses qui risquent de mettre à mal notre cohabitation et notre fraternité », a-t-elle déclaré. Nialé Kaba a demandé aux forces de l’ordre de faciliter la collaboration avec ces derniers, afin de les rassurer et créer une bonne fluidité de l’information en vue du retour à la paix dans le Bounkani.

Cette rencontre a vu la participation du ministre Gouverneur du District du Zanzan, Dr Touré Souleymane, de Sa Majesté Niguê Gbliman Roi du Bounkani, des élus et cadres et de l’ensemble du corps préfectoral du Bounkani.

Depuis plusieurs mois, faut-il le rappeler, la région du Bounkani, notamment les localités situées à la frontière ivoiro-burkinabé, est la cible d’attaques et menaces terroristes, causant le déplacement de plus de 3 000 personnes qui ont trouvé refuge dans le département de Téhini.

I.B. (Avec sercom)