Côte d'Ivoire

MFA, PIT, UPCI et LIDER : Après avoir viré au RDHP, les dirigeants annoncent le processus de dissolution de ces partis

Publié le Modifié le
mfa-pit-upci-et-lider-apres-avoir-vire-au-rdhp-les-dirigeants-annoncent-le-processus-de-dissolution-de-ces-partis Le professeur Seka Seka (2ème à partir de la gauche) lors de ses propos liminaires
Politique

Au cours de la conférence de presse organisée, ce mercredi 3 novembre 2021, à l’Hôtel Palm Club à Cocody, l’ex-ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le professeur Joseph Seka Seka (PIT), l’ex-Secrétaire d’Etat, chargé du Service Civique, Siaka Ouattara (MFA), Lancina Karamoko (Lider) et Sidibé Yacouba (UPCI) ont invité tous les anciens militants et sympathisants de ces partis « à s’impliquer totalement et définitivement dans l’animation des instances et des structures de base » de leur nouveau parti, le RHDP unifié. En outre, ils ont rappelé que « la procédure pour acter l’inexistence de leurs anciens partis est en cours d’exécution et que l’information sera portée à la connaissance de tous, le moment venu ».

Les dirigeants de ces 4 partis politiques (PIT, MFA, Lider et UPCI) ont organisé, ce mercredi 3 novembre 2021, une conférence de presse pour rappeler que depuis les 25 et 26 Janvier 2019, dates de la tenue du premier congrès ordinaire du RHDP, leurs partis politiques d’origine ont, de fait, cessé d’exister. Et que depuis 3 ans, responsables, militants et sympathisants des Ex-partis sont devenus des militants à part entière du parti unifié, le RHDP.

S’exprimant au nom de ces partis, le professeur Joseph Seka Seka, a, dans ses propos liminaires, rappelé que l’Alliance politique RHDP, fondée le 18 Mai 2005 à Paris (France), s’est muée en parti politique le 16 Juillet 2018 suite à l’assemblée générale constitutive qui s’est tenue dans un grand réceptif hôtelier d’Abidjan. « Trois années après, le Président de notre grand parti, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, dans un souci de renforcer les acquis et de moderniser d’avantage notre appareil politique, a décidé, à cet effet, de la mise en place d’un comité de restructuration qui aura pour mission de proposer, à son mandant, un RHDP encore plus conquérant pour l’avenir », a dit le professeur Seka Seka, avant d’inventorier les acquis sous le président Alassane Ouattara.


C’est justement « Au vu donc de ces résultats spectaculaires, en si peu de temps, grâce au Président Alassane OUATTARA et au programme de société de son parti, le RHDP, et tenant compte que nous avions entériné librement et volontairement sans calcul, au premier congrès ordinaire du RHDP, les statuts et règlement intérieur de celui-ci, faisant donc de nous des militants à part entière du parti unifié » que les responsables,  militants et sympathisants des Ex-partis du MFA, du PIT, de l’UPCI et de Lider ont invité leurs anciens militants et sympathisants « à s’impliquer totalement et définitivement dans l’animation des instances et des structures de base de notre nouveau parti le RHDP unifié ». Ils ont réaffirmé leur « loyauté » et leur « attachement indéfectibles à son Excellence Monsieur le Président de la République, Alassane OUATTARA, et au RHDP dont il est le Président » et réaffirmé leur « engagement à œuvrer, partout où besoin se fera, pour véhiculer les valeurs de cohésion, de solidarité, de dialogue, de travail et de développement qui sont chères à notre champion, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA ».

Lancina Karamoko de Lider a répondu aux questions des confrères, avant de passer la parole à Siaka Ouattara pour le mot de fin. « A travers cette rencontre, nous voulons traduire au président de la République, SEM Alassane Ouattara, notre fierté et notre admiration pour les grands exploits réalisés dans le cadre du développement de la Côte d’Ivoire. Notre machine politique, le RHDP bien sûr, sous la vision éclairée de SEM Alassane Ouattara, président de la République, a permis l’instauration, en Côte d’Ivoire, d’une relance économique qui garantit l’épanouissement des jeunes. Le bonheur et le mieux-être des populations ivoiriennes. Donc cet outil, qui est le RHDP mérite d’être davantage bonifié. Pour ce faire, nous mettons notre confiance totale en l’équipe de redynamisation mise en place. Enfin, je remercie tous les camarades militants, militantes et sympathisants du RHDP et nos amis de la presse d’avoir répondu présent à notre appel », a conclu l’ex-président du MFA.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.