Afrique de l’Ouest : Le HCR donne un ultimatum aux réfugiés Ivoiriens pour qu’ils retournent dans leur pays

Publié le
afrique-de-l-ouest-le-hcr-donne-un-ultimatum-aux-refugies-ivoiriens-pour-qu-ils-retournent-dans-leur-pays Photo utilisée à titre d'illustration
Politique

Plusieurs milliers de réfugiés ivoiriens vivent encore au Ghana, au Togo, au Bénin, au Libéria, au Mali, en Mauritanie, etc. Le haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a fixé à fin juin 2022, la date butoir pour qu’ils retournent dans leur pays d’origine.

Une source proche du haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a confié ce jour que les ivoiriens exilés au Ghana et dans les autres pays de la sous-région ont jusqu’à juin 2022 pour retourner en Côte d’Ivoire. « La Côte d’Ivoire est désormais sur la bonne voie. La paix est de retour et le gouvernement fait le nécessaire pour l’épanouissement de ceux qui sont rentrés d’exil. Il y en a qui ont même retrouvé leur travail. Il n’y a donc plus de raison que d’autres compatriotes restent à l’étranger » a confié la source. Les réfugiés qui refuseront de rentrer avant ce délai perdront le statut de réfugié et les avantages liés audit statut.


Bertin MAMBO