Loi sur l’homosexualité : Adama Bictogo rassure : « Nos valeurs culturelles nous interdisent l’homosexualité », voici ses vérités

Publié le Modifié le
loi-sur-l-homosexualite-adama-bictogo-rassure-nos-valeurs-culturelles-nous-interdisent-l-homosexualite-voici-ses-verites Adama Bictogo, député d'Agboville commune
Politique

Le vice-président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo s’est prononcé sur la loi sur l’homosexualité après le vote des députés en défaveur de ladite loi.

Député d’Agboville commune, ex-Directeur exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la paix (RHDP), Adama Bictogo s’est prêté aux questions des journalistes après la session plénière du mardi 30 novembre 2021 qui a eu le rejet de la loi sur l’homosexualité.

Côte d’Ivoire : Un pasteur meurt calciné dans un incendie, comment Gbagbo prépare les futures élections, la loi sur l’homosexualité rejetée

Pour lui, les élus du peuple ivoirien ne voteront en aucun cas une loi qui remettrait en cause les valeurs morales et culturelles. « Si vous lisez le préambule de notre constitution, le président (de la République, ndlr) lui-même qui est attaché à la Constitution nous a transmis un texte qui justement prenait en compte les valeurs culturelles. Et ces valeurs culturelles nous interdisent toute validation d’homosexualité. Donc pour être très clair, les élus, le parlement, a donc voté un texte qui ne prend pas en compte la légalisation de l’homosexualité. La Côte d’Ivoire est abonnée à l’hétérosexualité. Et pour nous le mariage se fait entre l’homme et la femme. » a déclaré l’ancien ministre de l’intégration africaine.

Mobile Money : Le pingouin initie le paiement de factures, voici comment ça marche

Quant à l’honorable Jean-Paul Kouassi Yao, député de Kouassi-Kouassikro, il ne s’agissait pas pour les députer la loi sur l’homosexualité mais il s’agit tout simplement de l’amender. C’est à dire lire, apporter des critiques et des remarques au texte. Cela signifie qu’une prochaine fois, ce même texte sur l’homosexualité peut être réintroduit nouveau sur la table des députés.

Pour rappel, il faut savoir que quelques jours avant le vote des députés, des voix s’étaient élevées pour la légalisation de l’homosexualité en Côte d’Ivoire. Des guides réligieux avaient mis en garde les députés. Selon eux, il ne faudrait pas transformer en norme une « déviance » et pervertir le pays.