Recensement général de la population et de l’habitat : L’UNFPA satisfait du bon déroulement de l’opération et félicite le gouvernement

Publié le Modifié le
recensement-general-de-la-population-et-de-l-habitat-l-unfpa-satisfait-du-bon-deroulement-de-l-operation-et-felicite-le-gouvernement
Politique

La Représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Argentina Matavel Piccin a exprimé sa satisfaction eu égard à la manière dont fut menée l’opération du recensement général de la population et de la population. C’était ce 6 décembre 2021 au cours d’une réunion virtuelle à laquelle a participé Nialé Kaba, ministre du Plan et du développement.

Une réunion virtuelle s’est tenue ce lundi 6 décembre 2021 à laquelle ont pris part Nialé Kaba, ministre du Plan et du Développement de Côte d’Ivoire, Argentina Matavel Piccin, représentante du fonds des Nations-Unies pour la Population en Afrique de l’ouest et du centre, Alain Akpadji, assurant l’intérim en Côte d’Ivoire d’Argentina Matavel, Le directeur général de l'Institut national de la statistique (Ins), directeur national du Recensement, N'Guessan Doffou.

La représentante du fonds des Nations-Unies pour la Population en Afrique de l’ouest et du centre Argentina Matavel Piccin a adressé ses remerciements au gouvernement ivoirien pour avoir fait confiance à son institution. « Le recensement est une activité de grande envergure qui ne peut aboutir sans l’appui de tout le monde. Et vous nous avez fait confiance, Mme le ministre. Vous nous avez donné l’opportunité de travailler avec vous et je dirai que c’est un vrai privilège. Avec ce qu’on a vu, on peut dire que l’UNFPA peut certifier que le recense mènent général de la population en Côte d’Ivoire s’est fait selon les standards internationaux » a-t-elle déclaré. Selon elle, cette réussite a été possible grâce à certaines mesures prises par le ministère du Plan et du gouvernement. Il s’agit entre autre du bon niveau scolaire des agents recenseurs recrutés, la vaccination de tous les agents recenseurs, la qualité du matériel de recensement, etc.

A sa suite, son intérimaire Alain Akpadji a félicité la ministre Nialé Kaba qui a su communiquer, dès le départ, sa vision à tous les acteurs impliqués dans ce processus de recensement. La ministre Nialé Kaba, à, pour sa part, remercié tous les partenaires techniques et financiers grâce à qui, le recensement général de la population a pu se dérouler dans de très bonnes conditions. Il faut ajouter que l’UNFPA a envoyé délégué six (6) agents observateurs sur le terrain.

Elvis GOUZA