Politique : Simone Gbagbo sur les traces de Gbagbo au Ghana (exclusif)

Publié le Modifié le
politique-simone-gbagbo-sur-les-traces-de-gbagbo-au-ghana-exclusif Simone Gbagbo (PhDr).
Politique

 Simone Ehivet, épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, est attendue au Ghana.

Laurent Gbagbo, l’ex-président de Côte d’ivoire, a séjourné au Ghana du 8 au 12 décembre 2021. Au cours de son séjour, Laurent Gbagbo a assisté aux obsèques d’un ami. Il a aussi rencontré les exilés ayant trouvé la vie sauf dans ce pays après les événements tragiques de décembre 2010 à avril 2011.

Motifs réels inconnus

Quelques temps après son retour, c’est au tour de son épouse légale Simone Ehivet Gbagbo d’être annoncée au Ghana. Pour l’heure l’on ignore les motifs réels de ce voyage qui intervient quelques mois après son premier déplacement en République Démocratique du Congo (RDC). Le voyage en terre ghanéenne qui sera le deuxième de Simone Gbagbo à l’extérieur depuis son amnistie d’août 2018, peut avoir lieu entre janvier et février 2022.

 

Toutefois, l’on peut déduire que, comme son époux Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo veut également aller remercier toutes ces personnes qui ont porté leur combat et qui, lors de leur perte du pouvoir d’Etat ont choisi le chemin de l’exil pour préserver leur vie.

Les actions qui rapprochent tout de même Simone de Laurent Gbagbo

Le premier voyage effectué par Laurent Gbagbo était en République Démocratique du Congo (RDC). Il y était pour répondre à une invitation de mariage de la part de son codétenu Jean-Pierre Bemba. A cette même occasion, le président de la Rdc, Félix Tshisekedi avait souhaité le rencontrer. Ce qui a été possible. Partir le 2 juillet 2021, il y était pour un séjour de six (6) jours.

 Le président de la Rdc, Félix Tshisekedi avait souhaité le rencontrer

Pas plus tard qu’en début du mois de décembre 2021, il se rendait au Ghana. Après s’être entretenu avec les exilés, Laurent Gbagbo s’est recueilli sur la tombe de l’ancien président ghanéen Jerry Rowlings.

Deux destinations de son épouse légale, Simone Gbagbo était en RDC au cours du congrès du PPA-CI. Un congrès auquel elle a refusé de prendre part, parce ce que se sentant mise à l’écart par ses camarades du parti. Aujourd’hui, c’est le Ghana, une autre destination de Laurent Gbagbo qui est visé par l'ex-première Dame.


Est-ce une action délibérée ou intentionnelles de la part de Simone Gbagbo ? Désire-t-elle effacer les traces de son époux ?  on y reviendra.

Alain Zadi

Vidéo