Côte d'Ivoire

Défis sécuritaires 2022: Téné Birahima Ouattara aux armées ivoiriennes : "Nous devons rester vigilants"

Publié le
defis-securitaires-2022-tene-birahima-ouattara-aux-armees-ivoiriennes-nous-devons-rester-vigilants La Côte d’Ivoire a montré sa reconnaissance au personnel du ministère d’État ministère de la Défense.
Politique

Le ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara a présidé une cérémonie de prise d'armes et de décoration du personnel, ce mardi 21 décembre 2021 à la place d'armes du Groupement ministériel des moyens généraux (Gmmg) au sein du Cabinet du ministre, sis à Abidjan-Plateau.

Cette double cérémonie s’inscrit dans le cadre de la reconnaissance du mérite par l’État de Côte d’Ivoire, conformément à l’article 87 du décret N° 96-574 du 31 juin 1996. À l’occasion, le ministre d'État ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, a décoré 385 récipiendaires du ministère d'État ministère de la Défense, dont 2 commandeurs et 13 officiers dans l’ordre national, 101 officiers dans l’ordre du mérite ivoirien et 259 médailles des forces armées.

Le ministre d'État ministre de la Défense a décoré dans l'ordre du mérite ivoirien, aux grades d'Officiers et de Chevalier, respectivement des officiers, sous-officiers et des membres du personnel civil. Le général de corps d'armée chef d'état-major des armées de Côte d'Ivoire, Lassina Doumbia, a aussi remis leurs médailles aux récipiendaires des forces armées de Côte d'Ivoire. Il s'agit d'officiers, de sous-officiers et de militaires du rang.

Guerre contre le terrorisme, un lourd tribut

Téné Birahima Ouattara, a expliqué que ces récipiendaires ont tous eu de longues carrières et leur comportement à valeur d'exemple. « Cette année encore, notre pays à payer un lourd tribut dans la lutte contre le terrorisme. Tous ces drames ont coûté la vie à 13 de nos hommes et à 3 de leurs instructeurs », a fait remarquer le ministre d’Etat. Il a témoigné la reconnaissance de la République de Côte d'Ivoire aux familles des disparus.

Téné Birahima Ouattara a aussi évoqué « le bon qualitatif fait par les armées » de Côte d’Ivoire depuis l'accession d'Alassane Ouattara au pouvoir. « Plus que jamais, nous devons maintenir ce cap d'engagement pour continuer de mériter la confiance de Sem le Président de la République, Chef suprême des armées et celle des populations qui ont décidé de vivre en paix sur le territoire ivoirien », a insisté le ministre d’État.

Défis sécuritaires pour 2022

Le ministre d'État ministre de la Défense a envoyé un message fort aux armées ivoiriennes sur la question des enjeux sécuritaires de la Côte d'Ivoire à relever pour l’année 2022 qui commence dans une dizaine de jours. « Les défis sécuritaires demeurent et augmenteront certainement. Nous devons rester vigilants et maintenir nos capacités opérationnelles intactes voir renforcées. Nous devons accentuer l'éducation, la formation de nos hommes. Je compte sur vous pour mener à bien toutes ces actions et relever tous les défis liés à la défense et à la sécurité de notre pays et de la sous-région », a-t-il martelé.

Téné Birahima Ouattara a également annoncé les perspectives pour 2022 qui consiste entre autres à poursuivre les grands chantiers déjà en cours depuis 2021. « Les perspectives pour les années à venir sont entre autres la poursuite et le renforcement des actions entamées depuis 2017 à travers la nouvelle loi de Programmation militaire 2021-2025 », a précisé le ministre d’État.

Cette nouvelle loi devra permettre de consolider les acquis en matière de restauration de l'autorité militaire par les réformes structurelles courageuses et l'amélioration des conditions de vie et de travail des hommes et des femmes des armées ivoiriennes.

« Nous poursuivrons la dotation en équipements roulants, en habillement et matériels de campagne, en infrastructures »

Le ministre de la Défense a ajouté que la Côte d’Ivoire poursuivra la dotation en équipements roulants, en habillement et matériels de campagne, en infrastructures. Il est prévu « le renforcement des capacités opérationnelles, notamment aux différentes frontières et plus particulièrement dans la zone opérationnelle Nord face à la menace terroriste de plus en plus inquiétante ».

Téné Birahima Ouattara a rassuré quant à l’engagement des Forces armées ivoiriennes dans des initiatives concertées et coordonnées avec d'autres forces étrangères, dont celles de la sous- région « afin de venir à bout de ce fléau qu'est le terrorisme ».

Il a souligné qu’« il s'agira pour les Forces armées de Côte d'Ivoire de prendre toute leur part dans la consolidation de la cohésion nationale et la recherche de la paix en demeurant professionnelles et républicaines lors des missions qui leur sont assignées ».

Pour sa part, le Colonel Kouassi Yao Mathias, représentant les décorés, a exprimé leur infinie gratitude au chef de l'État Alassane Ouattara et au ministre d'État ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara. « Ces distinctions émanant de la République nous exhortent plus que jamais à aller de l’avant », a-t-il déclaré. Le colonel Kouassi Yao Mathias a aussi traduit la reconnaissance des récipiendaires à leurs familles et leur hiérarchie dans l'armée.

Eddy BIBI