Sécurisation du territoire : le président Ouattara satisfait du travail des forces de défense et de sécurité  

Publié le Modifié le
securisation-du-territoire-le-president-ouattara-satisfait-du-travail-des-forces-de-defense-et-de-securite Le Président Alassane Ouattara félicite les soldats
Politique

En dépit des attaques terroristes enregistrées et quelques remous sociaux, le Chef de l'État Alassane Ouattara se félicite du travail de sécurisation remarquable enregistré grâce aux efforts des forces de l'ordre.

Les forces de l’ordre et de sécurité ont effectué un énorme travail, en 2021, en matière de protection des biens et des personnes, au niveau national et la sécurisation du territoire contre les attaques extérieures. Le président de la république Alassane Ouattara l'a reconnu et a exprimé toute sa satisfaction, lors du conseil national de sécurité tenu, le jeudi 13 janvier au palais présidentiel.

Le président adresse ses félicitations aux forces de défense

« J’ai félicité les Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité, les Grands Commandements ainsi que l'ensemble des Forces de Défense et de Sécurité pour les efforts remarquables déployés dans le cadre de la sécurisation de notre pays tout au long de l’année écoulée », s’est félicité Alassane Ouattara.

Il y a eu une amélioration de la situation sécuritaire en 2021 par rapport à 2020

Comparativement à l’année 2020, 2021 a été au plan sécuritaire rassurant, grâce aux moyens et dispositifs militaires dont s'est dotée l'armée. « Le Conseil National de Sécurité a noté, avec satisfaction, une amélioration de la situation sécuritaire en 2021, par rapport à 2020 » s’est réjoui le chef de l’Etat. Cette amélioration de l’environnement sécuritaire est, notamment, due aux importants moyens engagés par le gouvernement, au cours de l’année 2021, en vue de rendre nos forces de défenses et de sécurités plus professionnelle et mieux équipées… »

Et « l’opération de sécurisation des fêtes de fin d’année dénommée « Mirador 2021 » qui a mobilisé 17000 éléments de la police, de la gendarmerie et de l’armée’ » a permis à la population de fêter dans la quiétude.

Un recrutement de 3000 soldats en cours

S’agissant du professionnalisme souhaité, au regard des standards internationaux la modernisation de l’armée devient une nécessité. Ce qui appelle au rajeunissement de l’armée. « La mise en conformité de notre armée aux standards des armées modernes, permettra de rajeunir les effectifs et d’équilibrer la pyramide des grades ». Il s’agira « du recrutement et de la formation de 3000 soldats, du départ volontaire à la retraite de 1000 sous-officiers et de la reconversion de 1000 militaires dans les emplois de la fonction publique » a martelé le chef de l’Etat.

Carlos DOGBA