GPS : Un proche de Guillaume Soro enlevé et conduit à une destination inconnue  

Publié le Modifié le
gps-un-proche-de-guillaume-soro-enleve-et-conduit-a-une-destination-inconnue El Hadj Mamadou Traoré enlevé
Politique

La joie de la libération de Ben Souk, proche de Guillaume Soro par la junte militaire du Mali sera de courte durée. L’un de ses fidèles lieutenants, Traoré Mamadou a été enlevé dans la nuit du 14 janvier et conduit dans une destination inconnue. Une situation que dénonce son mouvement Politique, Générations Peuples et Solidaires (GPS).

Traoré Mamadou, le seul membre de GPS à s’exprimer publiquement sur tous les sujets d’actualité et à dénoncer la politique du pouvoir RHDP, jusque-là sans etre inquiété vient de faire l’objet d’un enlèvement. C’est ce que nous apprend, le responsable de Communication de Guillaume Soro, Touré Moussa.

Guillaume Soro dénonce l’enlèvement de son Collaborateur

« Générations et Peuples Solidaires (GPS) dénonce l’enlèvement de M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, cette nuit à son domicile d’Abidjan. Les motifs de cet enlèvement demeurent, pour l’heure, inconnus.

Générations et Peuples Solidaires, exprime ses plus vives inquiétudes pour la vie et la sécurité de M. TRAORE dont l’engagement politique n’est ignoré de personne.

Générations et Peuples solidaires appelle les autorités ivoiriennes à tout mettre en œuvre pour retrouver M. TRAORE MAMADOU sain et sauf, à le rendre à sa famille et à faire toute la lumière sur ce mystérieux enlèvement.

Les enlèvements d’opposants devenus monnaie courante en Côte d’Ivoire

Générations et Peuples Solidaires s’insurge contre les enlèvements d’opposants devenus monnaie courante en Côte d’Ivoire, et dénonce la répression aveugle dont son Président, ses cadres dirigeants et ses militants sont victimes depuis plusieurs années. » a déclaré Touré Moussa Responsable de Communication de GPS.

El Hadj Traore Mamadou avait pourtant œuvré pour la libération de Ben Souk

Pourtant, le 10 janvier dernier, El Hadj Traoré Mamadou, avait fait un post sur sa page pour demander aux autorités maliennes de procéder à la libération de son compagnon de lutte. « MESSAGE À ASSIMI GOÎTA. Assimi Goîta, comme la CEDEAO a pris des sanctions contre toi et ta population, sur recommandation expresse du Gourou du Restaurant, pardon, pour lui faire mal, il faut faire libérer notre frère Ben Souk. Car tu l'as fait arrêter dans le cadre des relations bilatérales entre le Mali et la Côte d’Ivoire.  Comme ces relations sont rompues pour un temps, pardon, il faut faire libérer notre frère Ben Souk. » a-t-il rappelé. Un appel qui a eu échos favorables. Car, Ben Souk a été mis en liberté.

Malgré la suspension de GPS par la justice, Traoré Mamadou affichait toujours son appartenance à ce mouvement. Pire, toutes ses publications étaient portées sur la mauvaise gestion du pouvoir RHDP. Parfois, s’en suivait des altercations avec des cyber-activistes RHPD. Son élèvement constitue un gros poids pour Guillaume Soro, vu ses actions sur le terrain.

Carlos DOGBA