Développement des villes : Bouaké, la nouvelle priorité du président Alassane Ouattara  

Publié le
developpement-des-villes-bouake-la-nouvelle-priorite-du-president-alassane-ouattara Le président Alassane Ouattara veut changer le visage de Bouaké
Politique

Le Président Alassane Ouattara qui avait pourtant promis le transfert de la Capitale à Yamoussoukro après son élection, une fois au pouvoir a rangé le dossier. Maintenant, c’est la deuxième plus grande ville de Côte d’Ivoire, Bouaké, qui est au cœur des priorités du gouvernement.

Des membres du gouvernement avec à leur tête, le premier ministre Patrick Achi étaient à Bouaké, le samedi 15 janvier dans le cadre de la mise en œuvre  des projets de développement avec l’inauguration de certaines infrastructures. Pendant ce temps, les projets de transfert de la Capitale à Yamoussoukro, la capitale politique avec la réalisation des projets d’infrastructures sont aux arrêts. 

La politique de solidarité du gouvernement prend son envol à Bouaké

Pour le Premier Patrick Achi « Faire grandir une Côte d’Ivoire toujours plus solidaire, c’est faire grandir les usines, les emplois comme les services publics dans toutes nos régions ! Pour que chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien puisse mener une vie heureuse là où il le souhaite » a-t-il argué.

En l’en croire « c’est un engagement essentiel du projet de société du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara et c’est une action prioritaire de notre gouvernement ! »

Cela a été traduit en acte. Puisque, « A Bouaké samedi, aux côtés des Ministres Amadou Koné, Ministre Adama Coulibaly et N'Guessan KOFFI, j’ai pu constater à quel point la ville, au cœur de notre nation, change et avance. »

Des usines et projets de grandes envergure pour Bouaké

« Il y a quelques mois, nous inaugurions le réseau de bus de la SOTRA, pour donner le départ d’une ville plus fluide et plus facile.

Aujourd’hui nous avons pu visiter le chantier de la future zone industrielle, bâtie sur une superficie de 150 ha, qui doit tirer profit des cultures voisines de coton ou de cajou et relancer une industrie puissante dans la région, autour du textile et de la transformation agricole.

Bouaké au cœur de la politique de création des zones industrielles spécialisées

Cette politique de création de zones industrielles spécialisées, nous la déployons dans l’ensemble du pays pour accélérer l’industrialisation de notre économie et créer des emplois par milliers pour notre jeunesse.

J’ai aussi pris le temps de visiter la future piscine municipale qui, avec ses restaurants, sa boîte de nuit, ses salles de concert et de sport, son hôtel, sera bien plus qu’une piscine, mais le cœur battant de toute une ville !

Un centre Bureautique et de Communication inauguré

J’ai enfin inauguré le Centre de Bureautique, de Communication et de Gestion de Bouaké, installé dans les locaux de l’ancien-lycée français réhabilité, qui permettra d’offrir une formation supérieure de niveau BTS à des centaines d’étudiants chaque année, pour toujours mieux les former et les insérer dans la vie active. C’est cela la Côte d’Ivoire qui avance !

Une Côte d’Ivoire qui construit, dans l’union, un futur meilleur pour ses enfants : avec des villes mieux organisées, dotées de formations professionnelles et d’équipements culturels de qualité et, surtout, d’entreprises dynamiques et d’emplois nombreux ! « A déclaré le premier le Chef de gouvernement.

Notons que, bientôt l’inauguration de l’autoroute Yamoussoukro Bouaké sera effective.

Carlos DOGBA