Côte d’Ivoire : Grande démonstration des avions de guerre, ce qui va se passer entre Abidjan et Jacqueville 

Publié le
cote-d-ivoire-grande-demonstration-des-avions-de-guerre-ce-qui-va-se-passer-entre-abidjan-et-jacqueville Avions de guersse de l'armée ivoirienne
Politique

Selon un communiqué de l’armée de Côte d’Ivoire, un exercice militaire des avions de guerre est prévu dans le ciel abidjanais ce mardi 18 janvier 2022.

La Côte d’Ivoire est résolument engagée dans la lutte contre le terrorisme. C’est dans cette optique que le gouvernement a mis à disposition de l'armée un simulateur de vol de type ALX pour la formation et le recyclage des pilotes des avions de guerre. Après cela, l’armée ivoirienne a acquis plusieurs aéronefs dont le rôle sera sûrement de dénicher les positions des groupes armées terroristes qui veulent faire du nord ivoirien leur vassal.

Les enjeux des vols des avions de guerre

Ces avions de guerre feront leur premier test ce 18 janvier 2022. « Le Bureau d’Information et de Presse des Armées (BIPA) informe l’opinion nationale que des survols d’aéronefs militaires seront observés entre Abidjan et Jacqueville dans la journée et dans la nuit du mardi 18 janvier 2022.

Il s’agit d’un entraînement des Forces Armées de Côte d’Ivoire et du Commandement Américain des Opérations Spéciales pour l’Afrique » a précisé le communiqué.

Cet exercice, ajoute le BIPA, cet exercice se fait en prélude à un exercice militaire multinational qui se tiendra sur le site de l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme de Jacqueville, en février prochain.

Les assurances du BIPA à l’attention des populations

Le Bureau d’Information et de Presse des Armées rassure les populations vivant à Abidjan et à Jacqueville que ces mouvements d’aéronefs ne perturberont pas leurs activités et les invite par conséquent à continuer de vaquer à leurs occupations.

Plusieurs autres actions sont menées afin de doter l’armée ivoirienne de matériels de pointe

Il faut ajouter que plusieurs autres actions sont menées afin de doter l’armée ivoirienne de matériels de pointe pour assurer la sécurité des biens et des personnes et l’intégrité du territoire national.

Elvis GOUZA