Côte d’Ivoire : Gbagbo candidat en 2025

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-gbagbo-candidat-en-2025 Laurent Gbagbo s'annonce (PhDr).
Politique

La présidentielle de 2025 s’annonce chaude encore avant même que les dés soient officiellement jetés.

Après la candidature de Henri Konan Bédié qui est régulièrement mis en évidence par ces partisans, ceux de Laurent Gbagbo ne cachent plus rien. Sur la candidature à la présidentielle de 2025.

Une candidature absolue

De retour en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, à en croire ses différentes actions, sur le terrain, est déterminé à poursuivre son combat. Et il entend le faire de très près. En mettant ses propres mains à la patte et très actif.


Dans cette dynamique, son porte-parole, Justin Koné Katinan n’utilise aucun détour pour afficher la posture future présidentielle du natif de Mama (Gagnoa). Quelque soit les circonstances et la tranche d’âge, puisque c’est ce qui fait débat, le fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi) se présentera.

C’est 2025 l’année de Gbagbo donc soyons prêt 

« L’âge qu’ils vont choisir en 2025, c’est cet âge-là que Gbagbo aura. S’ils choisissent 10 ans, Gbagbo aura 10 ans, s’ils choisissent 90 ans, Gbagbo aura donc 90 ans. 2025, c’est 2025 l’année de Gbagbo donc soyons prêt » a déclaré Justin Koné Katinan, ancien ministre auprès du premier ministre chargé du budget.

Le PPA-CI en tournée

Ce nouveau parti de Laurent Gbagbo, qui a vu le jour le mois d’octobre 2021, a envoyé des émissaires partout en Côte d’Ivoire. Ils ont pour mission de galvaniser les militants. Et même en avoir de nouveau.

Avec la crise qu’a connu le Fpi, le parti politique de qui il est sorti, il y a lieu de remobiliser les partisans. Sikensi, Hiré plusieurs villes de l’intérieur sont visitées et entretenues pour la reconquête du pouvoir d’Etat. Un pouvoir qui leur a filé des mains en 2011.

Les nouveaux mineurs sont devenus une cible très essentielle pour le PPA-CI. C’est une tranche de la population a qui il faut expliquer les enjeux et et les défis de l’Afrique. Surtout que Laurent Gbagbo avait promis passer le relai à la jeunesse.

Vidéo