Dialogue politique en Côte d’Ivoire : L'Oidh en "guerre" contre la désinformation en ligne, des actions prévues

Publié le Modifié le
dialogue-politique-en-cote-d-ivoire-l-oidh-en-guerre-contre-la-desinformation-en-ligne-des-actions-prevues L’Oidh est résolument engagé à lutter contre la désinformation en ligne dans le cadre du dialogue politique en Côte d’Ivoire.
Politique

L'Observatoire ivoirien des droits de l'Homme (Oidh) a initié un projet de lutte contre la désinformation en ligne. Cette organisation de la société civile ivoirienne est en "guerre" contre le phénomène depuis 2020.

Dans le cadre de son projet de lutte contre la désinformation en ligne, l’Oidh ambitionne d’organiser une série de meet up sur plusieurs thématiques.

Rôle et contribution des médias

Le premier meet up dont le thème s’articule autour du « Rôle et de la contribution des médias dans la lutte la désinformation en Côte d’Ivoire » verra l’intervention des professionnels des médias issus de la presse écrite et en ligne.

L'information a été donnée dans un document dont Linfodrome a récemment reçu copie. L'Observatoire ivoirien des droits de l'Homme (Oidh), prévoit une conférence de presse à cet effet ce mardi 25 janvier 2022.

L'objectif de la première rencontre prévue dans l’après-midi du jeudi 27 janvier 2022 au siège de l’Oidh, sis à Cocody Riviera Palmeraie, est de « sensibiliser l’opinion publique sur l’impact de la désinformation en lien avec le processus politique en Côte d’Ivoire ».

Intégrité de l'information

Le service communication de l'Oidh a confié que de façon pratique la formation consistera à « faire l’état des lieux des enjeux et défis des médias face à la désinformation en Côte d’Ivoire ».

 

Il s'agira également de « déterminer le rôle des journalistes dans la garantie de l’intégrité de l’information, et de proposer des mesures  d’atténuation pour limiter la propagation des fake news ».

« Cette activité vise vingt (20) participants comprenant des journalistes et membres de la société civile »

L’Oidh a souligné que cette activité vise vingt (20) participants comprenant des journalistes et membres de la société civile. La rencontre prendra la forme d’un panel qui verra l’intervention d’un patron de presse, d’un représentant de réseau de journaliste, ainsi que de deux journalistes spécialistes de fact-checking.

L’Oidh a indiqué que les discussions seront précédées d’une allocution et se dérouleront en deux heures dans une approche interactive. Un modérateur assurera la fluidité des échanges avec les participants.

Notons qu'en raison de la pandémie de la Covid-19 en Côte d'Ivoire, il sera observé entre chaque participant une distance de 1m. Un gel hydroalcoolique sera mis à la disposition des participants ainsi que des cache-nez.

Eddy BIBI

Vidéo