Côte d'Ivoire

Lutte contre le terroriste : le Ghana et La Côte d'Ivoire en Alerte, un renforcement de capacité des militaires S'ouvre à Abidjan

Publié le Modifié le
lutte-contre-le-terroriste-le-ghana-et-la-cote-d-ivoire-en-alerte-un-renforcement-de-capacite-des-militaires-s-ouvre-a-abidjan Lutte contre le terroriste : le Ghana et La Côte d'Ivoire en Alerte, un renforcement de capacité des Militaires.
Politique

L’Afrique de l’Ouest est en proie avec le terrorisme, depuis des années. Précisément les 3 frontières, le Mali, le Niger, le Burkina, c’est une situation qui met à mal le fonctionnement des pays. Soucieux de ce fléau ravageur, les chefs d’États ghanéen et ivoirien ont décidé de travailler en synergie pour renforcer les capacités militaires de leurs armées.

Un séminaire de renforcement de capacité contre le terrorisme des armées les États d'Afrique de l'Ouest s'est ouvert ce 24 janvier 2022 à Abidjan. Cette session de formation s'achèvera le 28 janvier. Elle est organisée en partenariat avec le Japon par le Centre International Kofi Annan de Formation au maintien de la paix (KAIPTC), créé en 1998 par le ministère ghanéen de la Défense qui l'a mis en service en 2004.

Le commandant du Centre de formation KAIPTC, le général Francis Ofori

Prenant la parole le commandant du Centre de formation KAIPTC, le général Francis Ofori, s'est réjoui du choix d'Abidjan pour parler de ce thème d'actualité avant de féliciter les autorités ivoiriennes pour les efforts consentis pour éradiquer ce fléau et leur engagement à apporter des réponses à la lutte contre le terrorisme. Pour lui, c’est un fléau qui progresse et impacte le quotidien des populations en devenant la préoccupation sécuritaire majeure.

Le commandant du Centre de formation KAIPTC, le général Francis Ofori, s'est réjoui du choix d'Abidjan pour parler de ce thème d'actualité avant de féliciter les autorités ivoiriennes pour les efforts consentis pour éradiquer ce fléau et leur engagement à apporter des réponses à la lutte contre le terrorisme. Un fléau qui progresse et impacte le quotidien des populations en devenant la préoccupation sécuritaire majeure.

La représentante résidente Bureau du PNUD au Ghana, Dr Angela Lusigi

La représentante résidente Bureau du PNUD au Ghana, Dr Angela Lusigi, qui a fait son intervention par visioconférence, a souligné que cette tribune de consolidation et de partage traduit la reconnaissance d'un besoin de formation pour le personnel militaire, policier et civil des deux sexes. Ce, pour leur permettre de satisfaire aux nouvelles exigences posées sur les opérations de Paix multidimensionnelles.

L'Attachée de défense du Ghana en Côte d'Ivoire, la générale de Brigade Félicia Twum Barima

L'Attachée de défense du Ghana en Côte d'Ivoire, la générale de Brigade Félicia Twum Barima, a pour sa part salué cette initiative.

Rappelons que ce séminaire de renforcement de capacité a lieu dans un contexte sécuritaire un peu spécial, vu l’avancée du terrorisme dans la sous-région. Non pas sans prendre en considération le putsch au Burkina depuis le 23 janvier 2022, qui pourrait être un motif probable de cette rencontre.

Général de Brigade Diarrassouba Bakary, directeur des affaires stratégiques au ministère de la Défense

Ce combat dépasse les limites des casernes. Il faut prendre des mesures pour contrecarrer le terrorisme au lieu d’attendre pour constater les dégâts.

Quant au général de brigade Diarrassouba Bakary, directeur des affaires stratégiques au ministère de la Défense, représentant du ministre de la Défense Téné Birahima. Il a indiqué que le thème choisi est pertinent et d’actualité. Pour lui, le terrorisme a pris de l’ampleur dans ces dix dernières années. 

« Le terrorisme s’arrêtera que s’il y a quelque chose soit fait pour l’arrêter. Le phénomène du terrorisme doit être combattu à travers une lutte ordonnée et cordonnée et c’est ce que les Etats ont compris. Ce combat dépasse les limites des casernes. Il faut prendre des mesures pour contrecarrer le terrorisme au lieu d’attendre pour constater les dégâts.

Par ailleurs, le représentant du ministre de la Défense à souhaiter qu’au sortir de ce séminaire les participants puissent faire des propositions pour lutter contre le terrorisme.  

Vidéo