Politique nationale : Après la restructuration du RHDP, Gilbert Kafana Koné dévoile les attentes de Ouattara

Publié le Modifié le
politique-nationale-apres-la-restructuration-du-rhdp-gilbert-kafana-kone-devoile-les-attentes-de-ouattara Le président Alassane Ouattara
Politique

Le président du directoire du RHDP, Gilbert Kafana Koné a convoqué une réunion au cours de laquelle il a dévoilé les attentes d’Alassane Ouattara suite au remaniement de la direction de leur formation politique.

Kafana convoque sa première réunion

Le maire de la commune de Yopougon Gilbert Kafana Koné a été désigné président du directoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Il a convoqué la toute première réunion au siège situé à la rue Lepic à Cocody. Plusieurs cadres ont répondu présents notamment le premier vice-président Robert Beugré Mambé, le secrétaire exécutif, le député Adama Bictogo. La rencontre s’est déroulée dans un climat détendu.

Le véritable but est de maintenir le RHDP dans la posture de parti présidentiel

Selon le président Kafana Koné, «ll était bon de leur dire les enjeux de la restructuration et surtout les attentes du président du parti (Alassane Ouattara, ndlr). C’est la raison pour laquelle cette réunion a été convoquée». Le véritable but est de maintenir le RHDP dans la posture de parti présidentiel. Il faudrait confirmer ce statut lors des joutes électorales à venir.

«Je les ai rassurés quant à notre volonté commune de faire en sorte que le RHDP soit un parti enraciné et qu’il demeure pour toujours le plus grand parti de ce pays» a ajouté Gilbert Kafana Koné. Il faut préciser que le vice-président de l’Assemblée nationale Adama Bictogo n’a pas daigné répondre aux sollicitations des hommes des médias. Il a laissé entendre que ceux-ci devraient s’en tenir aux déclarations du président du directoire Gilbert Kafana Koné.

Les batailles électorales s’annoncent épiques

Il faut noter qu’à l’instar du RHDP, les autres formations politiques préparent activement les élections régionales et locales de 2023. La volonté affichée de Koné Kafana risque de ne pas se réaliser quant on sait qu’actuellement le PDCI d’Henri Konan Bédié et le PPA-CI de Laurent Gbagbo sont en coalition. Cette alliance non idéologique avait déjà produit de bons résultats lors des dernières élections législatives.