Côte d'Ivoire

La Junci fait une démonstration de force pour l’hommage commémoratif de l'an 1 du décès de l'ex-Premier ministre, Hamed Bakayoko

Publié le Modifié le
la-junci-fait-une-demonstration-de-force-pour-l-hommage-commemoratif-de-l-an-1-du-deces-de-l-ex-premier-ministre-hamed-bakayoko L’hommage commémoratif de l'an 1 du décès de l'ex-Premier ministre, Hamed Bakayoko.
Politique

Pari réussi pour la Jeunesse unie de Côte d’Ivoire (Junci), ce dimanche 20 mars 2022, à l’occasion de la cérémonie d’hommage pour commémorer l'an 1 du décès de l'ex-Premier Ministre, Hamed Bakayoko tenue au Parc des sports d’Abidjan-Treichville.

L’ambiance était de taille du côté du Parc des sports d’Abidjan-Treichville. Premier sortie depuis le décès du Premier ministre, Hamed Bakayoko, la Junci a fait une démonstration de force. Piloté par Cissé Abdul Kader, ce mouvement politique en tant être le fer de lance du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) lors des futures batailles électorales. Notamment, la présidentielle d’octobre 2020.

Abdoul- Kader Cissé, président sortant de la JUNCI

Dans un Parc des sports plein comme un œuf, les mots du président de la Junci retentissent comme un mot d’ordre avant les échéances électorales à venir. Ce mouvement entend mettre tout en œuvre pour promouvoir les actions de développement du président de la République, Alassane Ouattara. Par ricochet, faire asseoir sa légitimité au sein des populations.

Hamed Bakayoko était un homme généreux, une source inépuisable d'inspiration, l'ami des jeunes

Ce fut l'occasion pour Abdoul- Kader Cissé, président sortant de la JUNCI de témoigner des bonnes œuvres accomplies par Ahmed Bakayoko dans sa vie et celle de la JUNCI. « Hamed Bakayoko était un homme généreux, une source inépuisable d'inspiration, l'ami des jeunes. Décédé le 10 mars 2021, la douleur est encore vivace un an après », a indiqué Abdoul- Kader Cissé.

 Le parrain, Adama Bictogo

Pour sa part, Adama Bictogo, Président de l'Assemblée Nationale par intérim a ajouté que cette célébration de l’an 1 du décès du « Golden Boy » ne devait pas être un moment de tristesse. Mais que la joie soit manifeste sur les visages parce que le défunt était un homme qui aimé la joie quelque soit les circonstances.

« Hambak n'est plus là mais je suis là. Et je ferais tout pour vous soutenir tant que Dieu m'en donnera les moyens »,

« Il faut célébrer Hamed dans la joie parce que l’amour du prochain s’accompagne de la joie. Parce qu’Hamed mettait de la joie dans tout ce qu’il faisait. Hamed travaillait dans la joie » a déclaré devant l’auditoire qui à la cause du Rhdp.

Le parrain de la JUNCI, Adama Bictogo a, dans la foulé fait une promesse à cette jeunesse du parti. À l’instar du député de Séguéla, Adama Bictogo veut poser des actes en faveur de la jeunesse. Dans le financement de projets, des emplois, il compte apporter son aide.

 Plusieurs témoignages

Plusieurs témoignages et présentations ont meublé lors de cette cérémonie d'hommage. Le maire d’Adjamé Soumahoro Farikou a rendu un vibrant hommage à son ami et frère l’ex premier ministre Ahmed Bakayokko. Il a Egalement à remercier les organisateurs de cette cérémonie  hommage.

Il faut que la mémoire Ahmed Bakayoko soit Vivace

Pour le ministre de l’économie numérique Roger Adom il faut célébrer Ahmed Bakayoko dans la joie.« Il faut célébrer Hamed dans la joie parce que l’amour du prochain s’accompagne de la joie. Parce qu’Hamed mettait de la joie dans tout ce qu’il faisait. Hamed travaillait dans la joie. Il faut que la mémoire Ahmed Bakayoko soit Vivace. Félicitation pour cette cérémonie » a laissé entendre devant le ministre de l’économie numérique Roger Adom.

Il faut souligner lors de cette cérémonie d’hommage Abdoul- Kader Cissé a profité de l’occasion pour présenter officiellement le nouveau président de la (Junci) Arounnan zwon.

 Par ailleurs, il faut noter que le parrain a annoncé le financement de 53 projets de jeunes à hauteur de 2 millions FCFA chacun. Dès ce lundi 21 mars, il les recevra dans son bureau afin qu’ils rentrent en possession de leur financement. « Hambak n'est plus là mais je suis là. Et je ferais tout pour vous soutenir tant que Dieu m'en donnera les moyens », a-t-il soutenu Adama Bictogo secrétaire exécutif du Rhdp, également président de l’assemblée nationale par intérim.