Depuis le Ghana, Simone Gbagbo révèle enfin les origines de son nouveau combat politique

Publié le Modifié le
depuis-le-ghana-simone-gbagbo-revele-enfin-les-origines-de-son-nouveau-combat-politique Simone Gbagbo en compagnie du pasteur Stanley Mensah (PhDr).
Politique

L'ancienne Première Dame de Côte Simone Gbagbo a levé un coin de voile, ce dimanche 3 avril 2022 sur son nouveau combat politique.

L'épouse legale de l'ancien président Laurent Gbagbo, Simone Ehivet Gbagbo a rencontré la communauté ivoirienne vivant au Ghana, composée essentiellement de réfugiés de la crise post électorale de 2010-2011. C'était après un culte d'actions de grâce qui a eu lieu ce dimanche 3 avril 2022 au Charismatic Evangelistic Ministry d'Accra situé à North Legon.

Durant son intervention, la marraine du Mouvement des Générations Capables (MGC) est revenue sur une révélation qu'elle a reçue lors de son séjour carcéral.

Ce combat doit consister à se mettre au dessus de la colère, au dessus des ethnies

"Quelques mois avant que je sorte de prison, je ne m'attendais pas à sortir de prison. Une nuit, à 3 heures du matin, je me suis réveillée avec l'envie de prier. Et je suis tombée sur le passage de 1 Rois chapitre 12 verset 7. Ce texte parle de l'accession au pouvoir de Roboam mais il y avait des palabres comme il y en eu en Côte d'Ivoire. Notre pays était même coupé en deux. Ces gens qui en voulaient à Roboam ont dit ce qu'ils attendaient. En politique, on parlerait de revendications. Quand j'ai lu ce passage, au verset 7, j'avais l'impression que cette parole s'adressait à moi. Ce passage dit que si le peuple qui fait ces revendications, si tu lui rend service, il sera à ton service pour toujours'' a déclaré Simone Gbagbo.

 Le fondement de sa nouvelle idéologie

Elle a par la suite laissé entendre que c'est de là qu'est partie sa nouvelle orientation idéologique. Pour elle, il est grand temps de se mettre au service de ce peuple qui, jadis a pris les armes pour diviser son pays en deux.

Son nouveau combat politique est désormais de se départir de la rancœur, de la récrimination et prôner la paix, la réconciliation, l'union et l'entente entre les Ivoiriens et les Ivoiriennes.

le nouveau combat de Simone Gbagbo

"J'ai dit au Seigneur, j'ai trop d'amertumes dans le cœur, j'ai trop d'humiliations dans mon cœur. Mais le Seigneur, dans sa parole me dit, Si aujourd'hui, tu réponds par des paroles bienveillance à ce peuple, il sera à ton service pour toujours. Il faut être capable de cela. Ce combat doit consister à se mettre au dessus de la colère, au dessus des ethnies et de trouver des solutions aux problèmes que les gens vont vous poser. Si on ne pardonne pas, on ne peut pas réunifier notre pays. Et ce combat-là, nous allons le gagner" a ajouté Simone Gbagbo..

Quant au Pasteur Stanley Mensah, il a invité le peuple de Dieu à se lever et combattre pour remporter les victoires sur les plans physiques, spirituels, societaux, etc.

Elvis GOUZA

Envoyé spécial à Accra