Guiglo : Des chefs traditionnels opposés à la visite de Laurent Gbagbo, désavoués

Publié le Modifié le
guiglo-des-chefs-traditionnels-opposes-a-la-visite-de-laurent-gbagbo-desavoues L'e-président ivoirien sera dans la région du Cavally et du Guémon du 7 au 10 avril prochain
Politique

Les populations de la région de la région du Cavally se préparent, activement dans leur grande majorité, à réserver un accueil  chaleureux à l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo.

Ce n’est certes pas l’ambiance des grands jours dans la ville de Guiglo, mais les populations dans leurs majorités ne comptent pas bouder l’instant solennel de la visite que compte rendre l’ex-président ivoirien au peuple Wê. Laurent Gbagbo est en effet attendu du jeudi 7 au dimanche 10 avril prochain, dans les régions du Guémon et du Cavally. L’ancien chef de l’Etat ivoirien, revenu d’exil le 17 juin 2021, vient en effet dire Yako à ces populations, originaires de l’ouest de la Côte d’Ivoire, qui faut-il le souligner, ont payé un lourd tribut durant la sanglante crise post-électorale de 2010-2011.

Cinglant désaveu


Sur le terrain, les choses semblent aller dans le bon sens. Le désaccord exprimé par certains chefs traditionnels, notamment le chef de terre de Guiglo, le patriarche, Emmanuel Koulaye, ne semble guère influencés, jeunes, femmes et vieux, interrogés par linfodrome. «  Nous sommes impatients de le revoir sur nos terres. Ce sera un honneur pour nous de le recevoir. Nous ne l’avons plus revu depuis une dizaine d'années et nos enfants qui ont également entendu parler de lui veulent également le voir », s’est exprimé dame Oulaï Alphonsine.

Un autre habitant également interrogé a  littéralement du revers de la main, les arguments évoqués par certaines têtes couronnées pour justifier leur opposition à l’arrivée sur les terres du Cavally du président du Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI). «  S’il arrive ici, ce sera l’occasion d’aller présenter ses condoléances à la famille du chef  décédé », a-t-il dit en réponse au chef de terre Koulaye Emmanuel qui jugeait inopportune, la visite de l’ex-chef d’Etat en raison du deuil qui frappe le district de la région des montagnes.

Si le président Gbagbo vient chez nous à Guiglo, c’est pour parler de la paix et c’est dans cette paix que nous nous inscrivons

D’autres par contre souhaitent de l’ex-chef d’Etat, un discours rassembleur qui prône la réconciliation entre toutes   les communautés qui vivent dans la région. «  Nous on demande la paix. On ne veut plus courir. Si le président Gbagbo vient chez nous à Guiglo, c’est pour parler de la paix et c’est dans cette paix que nous nous inscrivons », a fait savoir le doyen Guéo Jean.

Pour rappel, au moins 800 personnes d’ethnies guéré ont été massacrées en une seule journée lors de l’offensive militaire des forces pro-Ouattara contre le régime de Laurent Gbagbo qui refusait de céder le pouvoir au lendemain de sa débâcle au second tour de l’élection controversée de 2010.

Motivation de la visite de Laurent Gbagbo dans l'ouest : Koné Katinan clarifie tout

Dans le cadre de cette visite, l’ancien président acquitté définitivement par la Cour pénale internationale va visiter les fosses communes du quartier Duékoué Carrefour avant de s’adresser publiquement à l’ensemble des populations lors d’un meeting à la place public de la capitale du Guémon.

Jean Kelly Kouassi, envoyé spécial