Côte d'Ivoire

Affaire "pays paralysé le 15 avril" : Voici pourquoi l’initiatrice a été auditionnée par le DG de la Police

Publié le Modifié le
affaire-pays-paralyse-le-15-avril-voici-pourquoi-l-initiatrice-a-ete-auditionnee-par-le-dg-de-la-police Le DG de la police nationale, Général Youssouf Kouyaté a entendu Pulchérie Gbalet
Politique

Pulchérie Gbalet, initiatrice de « pays paralysé le 15 avril » pour dénoncer la cherté de la vie, a été convoqué par le Directeur Général de la police nationale. Ce qu’elle dit après son audition…

Ce matin du mercredi 06 avril 2022 à 08H35, j'ai reçu un coup de fil du Directeur général de la police Nationale, le Général Kouyaté, pour en savoir plus sur le mot d’ordre du 15 avril. Il m'a demandé de venir à son bureau. Avec les nombreux embouteillages d'Abidjan, j'y suis arrivée aux environs de 11h30.

Les raisons de sa convocation

Il s'agissait pour lui de comprendre les motivations du mot d’ordre, en quoi il consisterait et si nous avions informé les autorités. J'ai répondu que compte tenu du refus du Gouvernement de prendre en compte nos propositions et celles de la FENACCI pour avoir des mesures concrètes qui se ressentent dans nos poches et dans le panier de la ménagère, nous avons lancé ce mot d'ordre pour montrer le mécontentement des populations.

Un courrier bientôt adressé au ministre de l’Intérieur et à Amnesty International, …

Ce mot d’ordre est des plus pacifiques et non violents. Il s'agit simplement de rester chez soi, donc il n'y a aucune nécessité d'être encadrés par la police. Il a quand même insisté pour que nous fassions un courrier. Nous allons donc adresser un courrier au Ministre de l'intérieur avec ampliation au Préfet d'Abidjan, Amnesty International et certaines chancelleries.

Les échanges ont été cordiaux et sans animosité. Compte tenu des réactions sur la toile, suite à ma convocation, il était nécessaire de situer les uns et les autres. Je tiens à manifester ma gratitude à tous ceux qui se sont mobilisés croyant que je serais victime d'arrestation.

Mise au point de Pulchérie Gbalet

Quant à ceux qui s'excitent avec des accusations non fondées, j'aimerais leur dire que la cherté de la vie n'a pas de coloration. Vous le verrez dans le micro trottoir réalisé au plateau après ma rencontre avec le DG. Par ailleurs, chacun est libre de ses choix. La lutte continue ! RDV le 15 avril !

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.