Reconduit au poste de ministre de l’enseignement Technique

Les grands défis qui attendent N’Guessan KOFFI

Publié le
les-grands-defis-qui-attendent-n-guessan-koffi N'Guessan Koffi Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage.
Politique

Comme le clame un adage africain, « Il n’y a que le ciel seul qui puisse voir le dos de l’épervier ». Pour ainsi dire, en lui renouvelant sa confiance, par la reconduction de Monsieur N’Guéssan KOFFI.

 Le 20 avril dernier, au poste de Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage

 La reconnaissance d’une valeur sure du Chef de l’Etat

Le Président de la République, son Excellence Monsieur Alassane Ouattara vient une fois de plus, de démontrer qu’il a le compas dans l’œil, et qu’il n’y a que lui seul qui, du haut de son piédestal éclairé, sache reconnaître les valeurs sures et les compétences indispensables à l’atteinte des objectifs de développement durable qu’il s’est fixés.

Cet économiste statisticien a inscrit ses actions autour de deux axes stratégiques prioritaires à savoir : repenser et revaloriser le champ de l’Enseignement Technique, la Formation Professionnelle et l’Apprentissage

 En effet, nommé pour la première fois à cette charge, le 6 avril 2021, le Ministre N’Guessan KOFFI, fort de son immense expérience acquise antérieurement, dans la gestion des grands établissements de formation du pays, qu’il a très vite transformés en pôle d’excellence, a su marquer de son emprunte ce prégnant département ministériel.

A titre d’illustration, au plan structurel, cet économiste statisticien a inscrit ses actions autour de deux axes stratégiques prioritaires à savoir : repenser et revaloriser le champ de l’Enseignement Technique, la Formation Professionnelle et l’Apprentissage. Cette vision a pour but de soutenir le développement socio-économique et contribuer au progrès socio-économique de la Côte d’Ivoire de façon durable. Pour ce faire, plusieurs reformes ont été engagées sous son leadership. 

Il s’agit notamment de la réhabilitation des infrastructures et du rééquipement des ateliers des centres de formation professionnelle ; de la rénovation des contenus pédagogiques des programmes, de manière à assurer l’adéquation Formation / Emploi. Toujours dans la même veine, les conditions de travail et le cadre de vie des apprenants et des différents personnels ont été améliorés et valorisés.

Le Ministre N’Guessan KOFFI reconduit

Réconforté donc dans sa posture, par sa récente reconduction, le Ministre N’Guessan KOFFI cherchera, en guise de perspectives, à accentuer le renforcement des capacités des personnels enseignants et d’encadrement, de sorte à leur permettre de faire face, en toute quiétude, aux innovations pédagogiques, techniques et technologiques de l’heure.

« Offrir des opportunités de requalification et de reconversion, à travers le projet appelé « l’Ecole de la deuxième chance ».

 Enfin, repenser et revaloriser ce secteur reviendra à tout mettre en œuvre, pour changer la mauvaise perception des populations ivoiriennes à l’égard de ce secteur. L’équipe ministérielle s’attèlera, dans les meilleurs délais, à offrir des opportunités de requalification et de reconversion, à travers le projet appelé « l’Ecole de la deuxième chance ».

En outre, des mécanismes appropriés seront conçus et implémentés, très rapidement, selon les instructions du Président de la république, pour attirer davantage de jeunes filles dans les filières techniques, ensuite vulgariser les méthodes d’apprentissage, dans les domaines à haute intensité de main d’œuvre comme l’agriculture. En fin, il sera question de renforcer le dispositif de suivi-évaluation, pour arriver à assurer un contrôle plus efficace dans la mise en œuvre des projets structurants. 

 Rappelons, pour terminer, qu’avant d’occuper ce poste, ce travailleur chevronné et acharné a tenu, des mains de maître, l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan, de 1995 à 2015 et l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, de novembre 2011 à juin 2021.

 En grand visionnaire, N’Guessan KOFFI a donné à ces deux grandes écoles leurs lettres de noblesse, sur la base de partenariats stratégiques qu’il a su tisser en si peu de temps. Ces compétences et savoir-faire seront certainement mis au service de la nation ivoirienne, par une bonne politique de formation professionnelle, par ce natif d’Afalikro, dans la Sous-Préfecture d’Abengourou.