Côte d’Ivoire : saisie d'une importante quantité de cocaïne, des suspects interpellés

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-saisie-d-une-importante-quantite-de-cocaine-des-suspects-interpelles La police ivoirienne a saisi une importante quantité de cocaïne
Politique

Le Général Vagondo Diomandé, ministre ivoirien de la Sécurité, a dans un communiqué annoncé la saisie, par les services de police, d’une importante quantité de cocaïne dans les villes d’Abidjan et de San Pédro.  

L’opération a eu lieu, les vendredi 15 et jeudi 21 avril dernier, révèle le communiqué signé du ministre Vagondo Diomandé en charge de la Sécurité. Après des investigations minutieuses, notamment dans les villes d’Abidjan et de San Pedro, les forces de sécurités ivoiriennes ont mis la main sur une impressionnante quantité de cocaïne, dans les villes d’Abidjan et de San Pédro (sud-est de la Côte d’Ivoire).

Plus de 2 tonnes de cocaïnes saisies


Selon le communiqué, ce sont exactement deux tonnes, cinquante-sept kilogrammes et 259 grammes de drogue qui ont été saisies pour une valeur marchande de 41 milliards cent quarante-cinq millions cent quatre-vingt mille francs CFA (41 145 180 000  Fcfa).

9 suspects interpellés

Le communiqué révèle que neuf personnes dont des Ivoiriens et des non nationaux ont été interpellés, précisant que « les enquêtes se poursuivent pour faire toute la lumière sur cette importante saisie.

Le ministère de l'Interieur invite les populations à contribuer à la lutte contre le trafic de stupéfiant sous toutes ses formes

«  Le ministère de l’Intérieur et de la sécurité, tout en félicitant les forces de sécurités pour cette opération, invite les populations à contribuer à la lutte contre le trafic de stupéfiant sous toutes ses formes, notamment en dénonçant les consommateurs et détenteurs de ces substances », a exhorté le ministre Vagondo.

En février 2020, les autorités ivoiriennes ont saisi 411 kilogrammes de cocaïne lors d’une opération menée en mer. La drogue, dont la valeur est estimée à 40 millions de dollars, avait été convoyée à bord d’un navire en provenance du Brésil.

L’opération avait été suivie de très près par le ministre Vagondo Diomandé alors qu’il était à l’extérieur du pays. Les forces de sécurité ivoiriennes, qui avaient obtenu « une information anonyme », sont intervenues dans les eaux territoriales au large du port d’Abidjan.