PPA-CI : Laurent Gbagbo met fin au désordre, de grandes décisions arrêtées

Publié le
ppa-ci-laurent-gbagbo-met-fin-au-desordre-de-grandes-decisions-arretees L'ex-chef d'Etat ivoirien,, Laurent Gbagbo
Politique

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, a pris des décisions relatives aux graves irrégularités constatées dans la conduite du processus électoral des élections à la présidence de la ligue des jeunes et des femmes.

La session extraordinaire du secrétariat général du parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, convoqué ce mardi 26 avril 2022, a tranché.  L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et les instances de son parti ont décidé du report des élections à la présidence de la ligue des jeunes et de la ligue des femmes. Ce en vue de mettre de l’ordre dans le cafouillage qui règne autour de l’organisation de ces deux scrutins.

Des responsables de transition, désignés


Selon notre source, l’ex-président ivoirien, a décidé de la mise en place de deux équipes de transition dont l’une aura la charge de diriger la ligue des femmes et l’autre la ligue des jeunes.

Pour la présidence de la ligue des femmes, le choix de l’époux de Nadiany Bamba et ses camarades de la haute direction du PPA-CI s’est porté sur Apo Gisèle Yapi

Pour la présidence de la ligue des femmes, le choix de l’époux de Nadiany Bamba et ses camarades de la haute direction du PPA-CI s’est porté sur Apo Gisèle Yapi. Concernant la ligue des jeunes, Lagui Zadé Éden Nova a été préféré à ses autres camarades en lice.

Notre source précise que la transition qui sera mise en place ne durera que 6 mois, le temps de mettre fin au désordre en vue de garantir la transparence des scrutins à venir.

Les deux élections, annulées en raison de graves irrégularités signalées dans la conduite des deux processus électoraux, faut-il le rappeler, étaient prévues pour se tenir respectivement les 14 et les 15 avril dernier.

Le comité de contrôle du PPA-CI, dirigée par Marthe Ago, qui a décidé de la suspension puis de l’annulation en raison de graves manquements, a été félicité pour son attachement au droit et au respect des textes qui régissent le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire.