Armée ivoirienne : 2954 nouvelles recrues présentées au drapeau

Publié le Modifié le
armee-ivoirienne-2954-nouvelles-recrues-presentees-au-drapeau
Politique

2954  nouvelles recrues des forces armées de Côte d’Ivoire ont été simultanément présentées au drapeau mercredi 27 avril dernier.   

Au terme d’une phase de Formation commune de base d’une durée de 90 jours, 2954 recrues ont été simultanément présentées au drapeau, le mercredi 27 avril 2022, à l'École nationale des sous-officiers d'active (Ensoa) de Bouaké, à la Garde républicaine de Yamoussoukro et au Centre interarmées de formation initiale militaire (Cifim) de Séguéla.

L'armée ivoirienne renforce ses rangs


Composées de 985 jeunes à Bouaké, 985 à Yamoussoukro et 984 à Séguéla, ces nouveaux soldats ont acquis des réflexes militaires et les aptitudes fondamentales nécessaires à l’exercice du métier des armes. Ces recrues rejoindront les armées, commandements et corps des Forces Armées de Côte d'Ivoire (FACI) où elles recevront un autre module dénommé Complément à la Formation commune de base (CFCB), qui les spécialisera dans leurs nouvelles entités.

Ces nouveaux militaires sont aujourd’hui capables de prendre part, aux côtés de leurs anciens, à la mission de défense du pays et de l’intégrité du territoire national.

Selon le commandant de l’Ensoa, Yssouf Ouattara, qui s’exprimait, à Bouaké, en présence du sous-chef d’état-major de la Marine nationale, le contre-amiral Amara Koné, représentant le chef d’état-major général des Armées (CEMGA), ces nouveaux militaires sont aujourd’hui capables de prendre part, aux côtés de leurs anciens, à la mission de défense du pays et de l’intégrité du territoire national.

Le colonel Yssouf Ouattara a exhorté les jeunes soldats à cultiver les valeurs d’intégrité, de courage, de détermination et de loyauté envers la patrie pour la défendre partout, en tout lieu et en toute circonstance. Ces 2 954 nouveaux soldats, sur un effectif initial de 3 000 personnes, constituent le premier contingent d’un ensemble de 10 000 jeunes à recruter sur deux années pour renforcer les effectifs des Forces armées de Côte d'Ivoire (FACI).

Source CICG