Côte d'Ivoire : Décès à Abidjan d' Amadou Soumahoro, président de l'Assemblée nationale

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-deces-a-abidjan-d-amadou-soumahoro-president-de-l-assemblee-nationale Amadou Soumahoro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire est décédé, ce samedi
Politique

 Amadou Soumahoro, le chef du Parlement ivoirien est décédé, apprend-on ce samedi 7 mai 2022.

Amadou soumahoro, le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire est décédé ce samedi à Abidjan.  Proche parmi les proches du président Alassane Ouattara, l’ancien ministre ivoirien du Commerce a accédé à la présidence de l’Assemblée nationale le 7 mars en remplacement de l’ancien chef rebelle, Guillaume Soro, lors de la session extraordinaire de l’année 2019. Il devenait ainsi le 7e président du Parlement ivoirien. Le mal pernicieux qui le rongeait depuis quelques mois, l’a contraint  à laisser le perchoir de manière intérimaire à son camarade de parti, Adama Bictogo en 2021 et en 2022.

Qui était Amadou Soumahoro

Amadou Soumahoro est née le 31 octobre 1955 à Séguéla dans la région du Worodougou. Diplômé de la faculté des Sciences économiques de l’Université de Cocody puis de L’Institut des relations économiques internationales de Paris où il obtient son diplôme de commerce international en 1979, feu Amadou Soumahoro démarre son aventure politique dans les années 80 au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire. En 1990, il rejoint la dissidence aux côtés de feu Djeni Kobenan, Jacqueline Oble, hyacinthe Sarassoro et autres Zemogo Fofana pour ensemble crée le Rassemblement des républicains (RDR).  En 1996 il est élu maire de la commune de Séguéla, un poste qu’il occupera jusqu’en 2013.  

À la chute du régime des fondateurs, feu Amadou Soumahoro, est élu député dès les premières élections législatives organisées sous le régime Alassane Ouattara

À la chute du régime des refondateurs, feu Amadou Soumahoro, est élu député dès les premières élections législatives organisées sous le régime Alassane Ouattara. Dans la foulée, est désigné parmi les députés de sa formation politique, président du groupe parlementaire RDR de 2011 à 2018. Amadou Soumahoro est nommé conseiller du président de la République de 2011 à 2015 puis ministre auprès du président de la République chargé des affaires politiques le 4 mai 2018. Il a, par le passé, assuré les fonctions de ministre du Commerce extérieur en 2002 et de ministre du Commerce de 2003 à 2005.

Sa disparition subite est un autre coup dur pour le président Alassane Ouattara et pour l’ensemble des militants du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Le parti a été secoué en l'espace de  8 mois par les disparitions de deux de ses piliers, les deux ex-Premiers ivoiriens, Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly.