Elections locales 2023

Le Pdci-Rda dans le Gbêkê : Me Blessy interpelle « nous sommes encore dans des chuchotements de candidatures »

Publié le
le-pdci-rda-dans-le-gbeke-me-blessy-interpelle-nous-sommes-encore-dans-des-chuchotements-de-candidatures Me Blessy Jean Chrysostome (PhDr)
Politique

La région du Gbêkê avec pour capital la ville de Bouaké est très convoitée par le Pdci-Rda qui l’a perdu il y a cinq ans.

Le député de Béoumi, Me Blessy Jean Chrysostome par ailleurs vice-président du Pdci-Rda exprimé sa hargne face à la perte de la région du Gbékê par son parti. Et il veut que la donne soit en leur faveur après les joutes électorales qui s’annoncent pour l’année prochaine. Il l’a fait savoir dans une interview accordée au journal Le nouveau réveil paru ce mercredi 18 mai 2022.

« J’appelle au véritable combat politique ceux qui restent encore dans leur chambre et bureaux pour faire la politique sur WhatsApp, sur les plateformes ! j’appelle à l’activisme politiques de terrain car vos interminables réunions qui depuis 20 années nous maintiennent dans l’opposition nous lassent. J’appellent à l’action vraie de terrain ceux qui n’ont pas la fiche politique de leurs parents comme faits de militantisme pour être nommés, ceux qui ne sont pas au Pdci-Rda la cuillère dorée dans la bouche. Et comme l’a dit et écrit l’autre, au charbon les gars pour le Gbêkê » a-t-il crié.

Dans la même foulé, il a souhaité que son parti lâche « nos champions sur le terrain et ne pas attendre le folklore des réunions et autres arbitrages, pour leur donner l’onction du parti ». « Actuellement nos adversaires sont sur le terrain ! nous sommes encore dans des chuchotements de candidatures » a-t-il fait remarqué

Le Gbêkê au Pdci-Rda

Le député de Béoumi n’a pas caché sa volonté d’arracher le Gbêkê des mains du Rhdp. Et à donner sa personne comme un instrument pour atteindre cet objectif. Pour cela, il se porte candidat aux élections régionales du Gbêkê.

« Ce n’est pas Blessy que le conseil régional du Gbêkê intéresse ! c’est lePdci-Rda que le Conseil régionale intéresse ! je ne suis qu’un instrument du Pdci-Rda. Le Pdci-Rda ne peut pas se permettre de faire ça à la population du Gbêkê ! le Pdci-Rda ne peut pas se permettre de prendre le risque, après cinq ans sans investissement dans le Gbêkê, de perdre le conseil régional. ! le Pdci-Rda ne peut pas se permettre, après ce qui a été fait à Jacques Mangoua, de perdre le Gbêkê. Je suis le soldat du Pdci-Rda et elle me brûle cette envie de conduire cette bataille électorale » a-t-il déclaré.