Myss Belmonde Dogo aux militants RHDP du Plateau: «Vous n’obtiendrez rien dans la désunion et l’indiscipline...»

Publié le Modifié le
myss-belmonde-dogo-aux-militants-rhdp-du-plateau-vous-n-obtiendrez-rien-dans-la-desunion-et-l-indiscipline Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs, Directrice Exécutive adjointe du RHDP. (Ph: DR)
Politique

Face aux militants RHDP de la commune du Plateau, Myss Belmonde Dogo a rappelé la discipline du parti et a invité ces derniers à ne pas laisser la discorde s’installer entre eux.

Cheffe de délégation du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Myss Belmonde Dogo, a présidé une rencontre entre les comités de base et les militants du parti présidentiel de la commune du Plateau, le mardi 17 mai 2022 à la Bibliothèque nationale d’Abidjan.

Message d'union et de solidarité

La grande famille du RHDP de la commune du Plateau s’est retrouvée autour de Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs, Directrice Exécutive adjointe du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Au cours de cette réunion politique, Belmonde Dogo a appelé les membres actifs et les sympathisants du RDHP du Plateau à l’union et la solidarité. «Ne laissez pas la discorde s’installer entre vous», leur a-t-elle lancé. 

La Directrice Exécutive adjointe du RHDP a rappelé la discipline du parti qui fait obligation à chaque membre actif ou sympathisant d’une formation politique de se soumettre aux décisions de ladite formation. «Vous n’obtiendrez rien dans la désunion et l’indiscipline. Le plus important est de suivre les directives du parti», a-t-elle martelé d’emblée, avant d’ajouter, «nous sommes dans le parti et nous devons suivre les directives du parti».

Belmonde Dogo a également enjoint chaque militant à œuvrer au développement du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix dans la commune du Plateau. «Vous devez prendre l’engagement de mobiliser chacun, 05 à 10 personnes pour renforcer les rangs du parti», a-t-elle suggéré. 

"Les échecs que le RHDP a connus ne doivent pas freiner la marche du parti"

La Directrice Exécutive adjointe du RHDP est aussi revenue sur l’échec de son parti lors des dernières élections législatives et municipales dans la circonscription électorale du Plateau. Elle a fait remarquer que les échecs que le RHDP a connus ne doivent pas freiner la marche du parti.

Échec du RHDP aux législatives au Plateau

Continuant sur sa lancée, Belmonde Dogo a souligné qu’à un moment donné de la vie d’un parti politique, celui-ci doit s’arrêter pour se poser de bonnes questions. «Le RHDP a décidé de s’arrêter pour connaître le nombre de ses militants», a-t-elle précisé avant de révéler: «La politique, c’est la réalité du terrain».

Revenant sur les joutes électorales à venir au Plateau, Belmonde Dogo a assuré la coordination RHDP de ladite commune du soutien du parti présidentiel. «Pour mieux affûter nos armes pour 2023, nous vous viendrons en renfort pour vous aider à faire la campagne», a-t-elle annoncé avant de lancer un appel aux militants. «Le Plateau est un enjeu politique pour le RHDP. Le Plateau doit revenir au RHDP», a-t-elle insisté. 

Avant la ministre Belmonde Dogo, Fabrice Sawegnon, ex-candidat malheureux du RHDP aux législatives de mars 2021 au Plateau, a évoqué les raisons de l’échec de son parti dans la commune des affaires, dont la principale selon lui, est consécutive au manque d’unité au niveau des militants. Il a donc appelé à travailler à l’unité du parti au Plateau «parce que la concurrence profite à nos adversaires», a-t-il argué.

"La rencontre politique était le clou d’une opération d’identification des militants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la Paix (RHDP) dans la commune du Plateau"

Fabrice Sawegnon a demandé d’éviter les écueils et les erreurs du passé. 

L’ex-candidat malheureux du RHDP aux législatives de mars 2021 au Plateau est catégorique que la commune du Plateau doit revenir au RHDP. «Nous devons ramener la victoire coûte que coûte, vaille que vaille», a-t-il déclaré à la grande satisfaction des militants. 

Cette rencontre politique était le clou d’une opération d’identification des militants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la Paix (RHDP) dans la commune du Plateau. 

Belmonde Dogo a offert la somme d’un million aux structures de base du RHDP du Plateau, tout en faisant la promesse de rendre fidèlement compte des doléances des militants ainsi que de leurs aspirations au Directoire du parti présidentiel.

Avec sercom