Côte d'ivoire : Un jeune cadre du PDCI-RDA s'oppose à la candidature de Bédié en 2025, c'est une "injure"

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-un-jeune-cadre-du-pdci-rda-s-oppose-a-la-candidature-de-bedie-en-2025-c-est-une-injure l'éventuelle candidature du président Henri Konan Bédié en 2025, divise
Politique

Au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), les avis demeurent partagés sur la question d’une éventuelle candidature d’ Henri Konan Bédié à l’élection présidentielle de 2025.

Une éventuelle candidature de l’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié, fait débat au sein de la haute direction du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, à quelque 3 ans de la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire.

Demander à Bédié d’être candidat, c’est le jeter en pâture

Si la vieille garde du parti est plutôt favorable à cette candidature du Sphinx de Daoukro, des voix discordantes se font de plus entendre ces derniers mois, du côté de la jeunesse.   Parmi ces opposants, Germain Kassi, membre fondateur de la marée verte du PDCI-RDA, un mouvement de soutien aux actions du PDCI-RDA et de son président Henri Konan Bédié.  A écouter ce membre du grand Conseil du parti démocratique de Côte d’Ivoire, proposer Henri Konan Bédié (88 ans) comme le candidat du parti au prochain scrutin présidentiel serait le jeter en pâture pour que les gens puissent l’insulter.

Pour moi, tous ceux qui demandent au président Bédié d’être candidat à 91 ans, lui font une injure

«Pour moi, il faut un candidat du PDCI-RDA pour nous faire gagner, peu importe la personne. Il nous faut un candidat qui puisse séduire la base traditionnelle du parti, les sympathisants mais séduire également les autres électeurs», a-t-il déclaré. «Pour moi, tous ceux qui demandent au président Bédié d’être candidat à 91 ans, lui font une injure. Demander à Bédié d’être candidat, c’est le jeter en pâture pour que les gens puissent l’insulter. Il faut dire que le président Bédié ne s’est pas encore prononcé. Je pense qu’au nom de la volonté de faire gagner le PDCI, il faut savoir raison garder sur cette question», a-t-il fait savoir.  

Renouvellement générationnel

Germain Kassi, qui est plutôt favorable à un renouvellement générationnel, souhaite que le président Henri Konan Bédié soit reconduit dans ses fonctions à la présidence du parti à l’issue du prochain congrès prévu  probablement après les obsèques de Nanan Marcellin Bédié, frère aîné de l’ex-président ivoirien.  «Je souhaiterais qu’une fois élu si le congrès décidait, qu’il choisisse une équipe de jeunes dynamiques autour de lui qu’il va former et de cette équipe pourrait sortir le candidat du PDCI en 2025», a-t-il toutefois précisé.