Trafic de cocaïne : Débandade au temple de Marcory après l' arrestation de piliers de la franc-maçonnerie

Publié le
trafic-de-cocaine-debandade-au-temple-de-marcory-apres-l-arrestation-de-piliers-de-la-franc-maconnerie Ph DR
Politique

Des figures influentes de la franc-maçonnerie en Côte d'Ivoire ont été interpellées dans le cadre de l’enquête sur la saisie de deux tonnes de cocaïne fin avril. 

Un véritable manque de sérénité au sein du temple de Marcory après les arrestations de figures influentes de la franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire.

Grosse panique

Selon Africa Intelligence qui donne l’information, de nombreux frères lumières ont déserté le temple de Marcory, dans le sud d’Abidjan et l’affaire inquiète les pontes de la grande loge de la Côte d’Ivoire.

La cause de ces désertions, l’arrestation fin mai et la mise en examen d’une poignée de figures influentes de la grande loge de Côte d’Ivoire. Un coup de filet qui s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur la saisie de deux tonnes de cocaïne fin avril dernier.  Selon notre source, plusieurs autres maçons sont également cités dans le cadre de l’ enquête qui s’intéresse à des réseaux opérant entre l’Amérique latine, l’Europe et la Côte d’Ivoire.  

le malaise est d’autant plus pesant que plusieurs frères de lumière sont actifs dans la police, dans la justice et au sein des forces de sécurité

Précisant que le malaise est d’autant plus pesant que plusieurs frères de lumière sont actifs dans la police, dans la justice et au sein des forces de sécurité. Africa Intelligence révèle en effet que la justice italienne a par ailleurs transmis aux autorités ivoiriennes une kyrielle de commissions rogatoires internationales.

Le dossier est également suivi par la DEA qui a dépêché fin mai dernier,  une équipe à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.  Les officiers américains y ont effectué un séjour discret et ont longuement évoqué l’avancée de l’enquête avec leurs homologues ivoiriens. Alassane Ouattara suit par ailleurs personnellement le dossier et insiste pour être tenu au courant des avancées de l’enquête qui affecte également l’image du pays à l’internationale.

Kelly Kouassi avec Africa Intelligence