Politique nationale

Côte d’Ivoire : Après 10 ans, 183 réfugiés ivoiriens rentrent du Mali

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-apres-10-ans-183-refugies-ivoiriens-rentrent-du-mali
Politique

183 ivoiriens ayant trouvé refuge au Mali lors des évènements de septembre 2002 ont décidé de regagner leur pays. Le HCR et les autorités ivoiriennes les ont accueilli à la frontière ivoiro-malienne le 4 août 2022.

Bien que le processus de fin formelle du statut de réfugié – l'application la clause de cessation – pour les réfugiés ivoiriens soit entré en vigueur le 30 juin cette année, le rapatriement des réfugiés qui se sont inscrits chez eux pour rentrer avant cette date se poursuit. Le 4 août 2022, la Côte d'Ivoire a accueilli le premier convoi de rapatriement volontaire de 183 personnes, dont 92 femmes et 91 hommes, en provenance du Mali depuis 2021.

Voici pourquoi ces Ivoiriens ont été rapatriés par le HCR et la DAARA

Les réfugiés ivoiriens s'étaient inscrits pour rentrer volontairement chez eux mais n'ont pas pu le faire en raison de la situation politique au Mali, de la fermeture des frontières terrestres et des sanctions imposées par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Il faut noter que cette opération représente l’avant dernier rapatriement volontaire du Mali avant celui du 11 août qui sera la dernière vague de rapatriement des réfugiés ivoiriens du Mali.

Le HCR a salué les efforts du gouvernement ivoirien

Ils ont été accueillis à la frontière par M. Alla Souamé Stéphane, sous-préfet de la localité de Niellé, M. Tobokoué François, Directeur de la DAARA (Direction d’aide et d'assistance aux réfugiés et apatrides) et le HCR. M. Leonidas Nkurunziza, Représentant par intérim du HCR en Côte d’Ivoire a salué les efforts du gouvernement ivoirien pour faciliter la réintégration des anciens réfugiés, notamment à travers l'établissement de documents d'identité, et l'intégration des élèves et étudiants dans les écoles, entre autres.

"Nous faisons tout pour que ceux qui sont rentrés, particulièrement les plus vulnérables, puissent s'intégrer dans la société. Notre travail aujourd'hui, avec la DAARA, est de faire en sorte que vous fassiez partie des projets de développement déjà mis en œuvre par le gouvernement et les donateurs ici en Côte d'Ivoire", a-t-il déclaré.

M. Mohamed Askia Touré, Représentant du HCR au Mali a dans le même élan exprimé sa satisfaction après avoir accompagné ce convoi jusqu’à destination. Il a encouragé les rapatriés à eux aussi participer activement en tant que citoyens au développement de leur pays en s’insérant dans les couches sociales et en étant des artisans de paix.

Les ex-réfugiés expriment leur gratitude au peuple malien

S'exprimant au nom des rapatriés, Mohamed Koné, président de l'ancienne association des réfugiés ivoiriens au Mali, a réitéré sa gratitude envers le gouvernement du Mali pour son hospitalité, ainsi qu'envers le gouvernement de la Côte d'Ivoire et le HCR pour avoir facilité leur retour. La cessation du statut de réfugié fait suite à la résolution pacifique de deux décennies de conflits civils intermittents et d'instabilité politique en Côte d'Ivoire. A cette date, la Cote d’Ivoire a accueilli depuis 2011 près de 316000 réfugiés ivoiriens, dont plus de 19000 cette année.