Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo n’exclut pas une alliance avec Laurent Gbagbo et le PPA-Ci en 2025

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-simone-gbagbo-n-exclut-pas-une-alliance-avec-laurent-gbagbo-et-le-ppa-ci-en-2025 Simone Gbagbo, présidente du Mouvement des générations capables (MGC)
Politique

 Une alliance avec le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire de l’ex-président ivoirien, Laurent à la présidentielle de 2025 n’est pas à exclure. C’est en substance ce qu’a déclaré l’ancienne première dame ivoirienne, Simone Gbagbo dans un entretien télévisé diffusé sur TV5 monde. 

“ La question des alliances est une question conjoncturelle. On peut décider de partir ensemble ou séparément, ça va dépendre des analyses qu’on fait sur le temps. Je n’exclue aucune alliance surtout quand nous nous trouvons à l’intérieur de la gauche”, a déclaré la présidente du Mouvement des générations capables, une formation politique née sur les fonts baptismaux le 29 août 2022.  elle repondait à la question d'une alliance possible avec Laurent Gbagbo ou Pascal Affi N’guessan, lors des prochaines échéances présidentielles.

Divorce politique

Les relations entre Simone Ehivet et son époux Laurent Gbagbo se sont fortement détériorées depuis le retour au bercail de ce dernier après 10 ans d’absence. L’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen a entamé une procédure de divorce d’avec son épouse dès le lendemain de son retour au pays.

Leur chemin se sont également séparés politiquement en août 2022 avec  la création par Laurent Gbagbo, du PPA-CI

Leur chemin se sont également séparés politiquement en août dernier avec  la création par Laurent Gbagbo, du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire.   De l’idylle, ces deux figures de la gauche ivoirienne et cofondateur du Front populaire ivoirien (FPI), parti créé dans la clandestinité en 1982.  sont désormais des adversaires politiques.

Dans l’entretien qu’elle a accordé à TV5 Monde, l’ancienne députée de la commune d’Abobo, ne cache pas les ambitions de son parti de briguer la prochaine présidentielle .  “ Le MGC est un parti politique qui a été créé pour nous battre dans l’arène, essayer de maîtriser le terrain politique, accéder au pouvoir, transformer ce pays, transformer les populations et leurs mentalités et développer le pays”, a-t-elle indiqué.  Si elle est désignée candidate de son parti, Simone Gbagbo pourrait croiser le fer avec son époux,  Laurent Gbagbo, probable candidat du PPA-CI, à cette élection