Politique nationale

Malgré la situation des 46 militaires : L’Etat ivoirien veut réhabiliter la route Ouangolo-frontière Mali

Publié le Modifié le
malgre-la-situation-des-46-militaires-l-etat-ivoirien-veut-rehabiliter-la-route-ouangolo-frontiere-mali
Politique

Au terme du conseil des ministres tenu ce 28 septembre 2022, l’Etat ivoirien déclare avoir contracté un prêt auprès de la France pour réhabiliter des voies du nord du pays dont celle menant de Ouangolodougou au Mali.

Une tension entre la Côte d’Ivoire et le Mali a éclaté depuis le dimanche 10 juillet 2022 après l’interpellation de quarante-neuf (49) militaires ivoiriens à leur descente d’avion à l’aéroport international Modibo Kéita Senou de Bamako.

La Côte d'Ivoire décide de toujours garder ses bons rapports avec son voisin malien

Le président ivoirien Alassane Ouattara a opté pour une gestion diplomatique de ce différend. Tandis que des pays comme le Niger ont opté pour la fermeté vis-à-vis du Mali, la Côte d’Ivoire, elle, décide de toujours garder ses bons rapports avec son voisin du nord.

C’est d’ailleurs dans ce cadre que l’État ivoirien a contracté un prêt auprès de la France pour le développement du réseau routier qui part de Ouangolo à la frontière Mali. C’est ce qu’a annoncé le 28 septembre 2022 à l’issue du conseil des ministres qui a eu lieu au palais de la Présidence au Plateau.

...Pour le projet d’amélioration de la connectivité routière de la région des savanes

« Le troisième décret adopté porte sur la ratification de la convention de crédit d’un montant de 200 millions d’euros soit un peu plus de 131 milliards de francs CFA conclu entre la République de Côte d’Ivoire et l’Agence Française de Développement pour le projet d’amélioration de la connectivité routière de la région des savanes.

Ce projet prévoir la réhabilitation des tronçons de la route du nord sur les tronçons Ouangolo-Burkina Faso, longue de 35 kilomètres et le tronçon Ouangolo-Mali, longue de 100 kilomètres ainsi que la réhabilitation de pistes et la construction de ponts dans les zones rurales » a déclaré le ministre Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’Économie Numérique, porte-parole du gouvernement.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.