Côte d'Ivoire : Bédié préside un important bureau politique depuis Daoukro, ce qu'il dit de la CEI

Publié le
cote-d-ivoire-bedie-preside-un-important-bureau-politique-depuis-daoukro-ce-qu-il-dit-de-la-cei
Politique

Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), a présidé ce jeudi le 14e bureau politique de son parti tenu dans son fief de Daoukro.

Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), a présidé ce jeudi le 14e bureau politique de son parti tenu dans son fief de Daoukro. Le 14e bureau politique du parti démocratique de Côte d'Ivoire de Côte d'Ivoire s'est tenu comme annoncé, ce jeudi 29 septembre 2022. A l'occasion, l'ancien chef de l'Etat a fait le bilan des dernières élections auxquelles le PDCI-RDA, a pris part ces dernières années.

Bédié lance des piques à la Commission Electorale Indépendante 

II a à cet effet inviter les cadres du parti à retrousser les manches en vue de rectifier le tir." Nous devons veiller à préserver les zones acquises et nous engager à reconquérir les zones perdus du fait de nos alliances passés, un découpage électoral partisan, un manque de transparence aux différents scrutins électoraux, du manque d'impartialité de la Commission Electorale Indépendante ", a instruit le président Henri Konan Bédié. il a par ailleurs reconnu la responsabilité de certains barons du parti dans la débâcle enregistrée notamment dans cette zone initialement reconnu comme bastion imprenable du vieux parti.

"Dans certains cas, nous ne serions le caché, par notre trop grande assurance, notre arrogance vis-à-vis de nos militants", a-t-il craché. Pour Henri Konan Bédié, les résultats obtenus lors des dernières élections de 2021 et 2022 "nous exhortent à revoir notre approche dans ce domaine"." Au nombre des recommandations dans ce contexte, je tiens a rappeler que le rôle et la structuration du comité de gestion et de suivi des élections ont été définis afin que ce comité élabore une stratégie électorale et son plan de mise en œuvre afin de permettre au parti de gagner de nouveaux territoires tout en remportant les territoires historiquement acquis à notre cause.

Le comité de gestion et de suivi des élections doit avoir une approche avant-gardiste en anticipant des scénarios

De ce fait, rappelle-t-il, le comité de gestion et de suivi des élections doit avoir une approche avant-gardiste en anticipant des scénarios mais aussi en adoptant une approche de médiation afin d'éviter des candidatures indépendantes de certains militants du PDCI dont les candidatures ne font que contribuer à l'effritement de nos voix. Car souligne-t-il que les derniers résultats obtenus par le PDCI-RDA lors des dernières élections doivent interpeller chacun et chacune des cadres du parti