Côte d'Ivoire

Solidarité et cohésion sociale : Des experts planchent sur l’actualisation des 151 indicateurs

Publié le Modifié le
solidarite-et-cohesion-sociale-des-experts-planchent-sur-l-actualisation-des-151-indicateurs
Politique

Un atelier sur la prévalidation des Indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale (INSCS) a réuni des experts de l’OSCS et d’autres ministères et structures techniques à Dabou les 29 et 30 septembre 2022.

Ces indicateurs au nombre de 151, dont 114 pour la cohésion sociale et 37 concernant solidarité, ont été adoptés par le Gouvernement en juin 2019. En 2021, une étude a été réalisée dans le but de collecter des données pour leur calcul. Cette étude a permis également de définir l’Indice national de solidarité et de cohésion sociale (INSCS) traduisant ainsi une valeur objective et globale de l’état de la solidarité et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Cet atelier intervient après la phase d’analyse du comité scientifique

Dans la pratique de ces indicateurs, certains ne semblent plus être d’actualité au regard de l’évolution de la situation socio-économique. Fort de ce constat, l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale (OSCS) a entamé, conformément à ses missions dont la première est de définir et d’actualiser les indicateurs de solidarité et de cohésion sociale, le processus d’actualisation des indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale.

Pour mener à bien cette étude, des groupes ont été constitués en fonction de la qualité des participants

Cet atelier qui intervient après la phase d’analyse par le comité scientifique, a porté entre autres sur la pertinence des observations faites par les points focaux issus de différents ministères et structures techniques, l’établissement de la liste des indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale actualisés. Pour mener à bien cette étude, des groupes ont été constitués en fonction de la qualité des participants et les indicateurs relevant de leur domaine de compétence.

Ceux-ci ont analysé les indicateurs en passant en revue les dimensions, les sous-dimensions et leurs fiches afin de relever les observations et faire des recommandations. Présidant l’atelier, le directeur général de l’OSCS, Coulibaly Tiohozon Ibrahima a, au nom de la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté salué les acteurs présents pour leur implication dans le processus d’actualisation des INSCS.

« Nous sommes réunis ici pour continuer un processus qui a commencé depuis 2019. Après quelques années de pratiques et des changements au niveau national et sur le plan socio-politique, il était normal que ces indicateurs soient mis à jour par rapport au nouveau contexte socio-politique », a-t-il indiqué.

L’aboutissement de ce processus permettra enfin de disposer d’indicateurs opérants et pertinents pour le contexte socio-politique

«Tout le processus qui a permis de construire ces indicateurs n’est pas à reprendre. Il s’agit simplement de leur actualisation », a précisé M. Coulibaly à l’ouverture de l’atelier. Notons que le processus d’actualisation comprend six phases principales : la phase préparatoire interne, l’analyse par les points focaux, l’analyse par le comité scientifique, la pré-validation, la validation puis l’adoption. L’aboutissement de ce processus permettra enfin de disposer d’indicateurs opérants et pertinents pour le contexte socio-politique sur la période de 2021 à 2025.

Avec SERCOM