Côte d'Ivoire

29ème anniversaire du décès d’Houphouët Boingy : Cissé Bacongo (RHDP) organise un panel sur ‘’l’houphouetisme’’

Publié le
29eme-anniversaire-du-deces-d-houphouet-boingy-cisse-bacongo-rhdp-organise-un-panel-sur-l-houphouetisme
Politique

La commémoration du 29ème anniversaire du décès de Félix Houphouet Boigny a été marquée, ce mercredi 7 décembre 2022, par l’organisation d’un panel de haut niveau par le Secrétaire Exécutif du RHDP, Cissé Bacongo.

Sur initiative du Secrétaire Exécutif du RHDP, Cissé Ibrahima Bacongo, la commémoration du 29ème anniversaire du décès de Félix Houphouët Boigny a été marquée d’une pierre blanche, le mercredi 7 décembre 2022, à travers l’organisation de la ‘’Journée de l’Houphouetisme’’ au Palais de la Culture de Treichville.

Un panel de haut niveau avec 5 personnalités de renom

Présidée par le président du directoire du RHDP, Gilbert Koné Kafana, la ‘’Journée de l’Houphouetisme’’ a d’abord été marquée dans la matinée par la messe d’action de grâce à la Cathédrale Saint Paul du Plateau pour le repos de l’âme du président Houphouët Boigny, avant le panel de haut niveau ayant réuni 5 panelistes de renom, à savoir le professeur Tiacoh Carnot, SEM Ehui Koutouan Bernard, le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, les ministres d’Etat Kobenan Kouassi Adjoumani et Kandia Camara.

A tour de rôle, chacun des 5 panelistes a raconté Houphouët Boigny avec les mots bien choisis.

Pour le président du directoire du RHDP, Gilbert Koné Kafana, « le 7 décembre restera un jour mémorable pour notre grand pays. C’est pourquoi le RHDP a décidé de rendre un hommage à ce grand homme épris de paix et sagesse politique », a-t-il déclaré, avant le panel.

« Pour le RHDP et son président, SEM le président Alassane Ouattara, le président Félix Houphouët Boigny demeure une source intarissable d’inspiration, une boussole et un repère pour toutes les générations. Ses valeurs, sa pensée et sa philosophie politique survivent à sa disparition. Ses principes sont aujourd’hui incarnés et mis en œuvre par le président de notre grand parti, le RHDP », a-t-il dit.

Pour lui, les houphouetistes doivent assumer cet héritage politique pour que « notre que notre pays soit la patrie de la vraie fraternité et une espérance promise à l’humanité ainsi qu’aux générations futures comme cela est bien inscrit dans le texte de notre hymne national ».

Il a félicité Cissé Bacongo et invité les houphouetistes à pérenniser cette célébration afin que les valeurs de l’Houphouetisme continuent de féconder l’action politique du RHDP au service de la nation.

Son message a été perçu 5 sur 5 par le Secrétaire Exécutif du RHDP qui d’abord remercié le président du parti qui a placé sa confiance en lui, « en institutionnalisant ce panel dont les actes seront édités et publiés chaque année ».

« Le Président Alassane Ouattara est le digne héritier du Père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne »

Cissé Bacongo a laissé entendre que depuis le 7 décembre 1993, date du décès de Félix Houphouët Boigny, « son souvenir ne nous a jamais quitté et son héritage politique, notre bien le plus précieux, nous sert encore de boussole aujourd’hui pour la conduite des affaires de l’Etat ».

A l’écouter, Houphouët n’était pas l’homme d’une ethnie, d’un terroir, d’une confession religieuse, d’un parti politique, bien qu’il fut le fondateur d’un parti. « Il incarnait la nation ivoirienne ; c’est-à-dire les ivoiriennes et les ivoiriens, dans leur ensemble, portés par le même idéal et les mêmes rêves, mus par la même volonté de vivre ensemble, au-delà de nos origines, de nos croyances et de nos cultures particulières ».

Pour Cissé Bacongo, « Le Président Alassane Ouattara est le digne héritier du Père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne ». « Le Président Alassane Ouattara ne se contente pas du nom, du verbe et de l’appellation pour incarner et vivre l’houphouétisme, il est totalement Houphouétiste dans la réflexion, l’action comme dans la pratique et les orientations des politiques publiques », a-t-il souligné.

Il a fait savoir que « Félix Houphouët-Boigny reste le repère, la boussole, le référent politique absolu, celui dans les pas duquel nous nous inscrivons en appliquant ce qu’il demandait aux générations futures : faire plus et mieux que lui-même avait fait de 1960 à 1993 ».

« Félix Houphouët vit et vivra toujours, au-delà de la mort, comme sa pensée continue à nous inspirer, comme continuent à vivre dans nos pensées, dans nos souvenirs, toutes celles et tous ceux qui nous ont aidés à nous construire, nos parents, nos maîtres, nos responsables politiques », a dit le Secrétaire Exécutif du RHDP.

Nous y reviendrons.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.