Revision de la liste électorale : La CEI annonce la prorogation de l'opération jusqu'au 20 decembre prochain

Publié le Modifié le
revision-de-la-liste-electorale-la-cei-annonce-la-prorogation-de-l-operation-jusqu-au-20-decembre-prochain Coulibaly Kuibiert, président de la CEI
Politique

La Commission électorale independante (CEI) a annoncé,  dans un communiqué, publié ce vendredi 9 decembre, que la période d'enrôlement sur la liste électorale a été prorogée jusqu'au mardi 20 decembre 2022.

Un communiqué de la Commission Electorale Indépendante (CEI), signé  du secrétaire permanent, Kouamé Adjoumani Pierre informe de la prorogation de l'opération de révision de la liste électorale demarrée le 26 novembre dernier.

La date limite prorogée au 20 décembre

Selon le communiqué, daté du vendredi 9 décembre 2022, les réquerents ont desormais jusqu'au mardi 20 décembre prochain pour s'enrôler. La note d'information précise toutefois que ne sont concernés par cette prorogation que les ivoiriens vivants en Côte d'Ivoire.

Cette prorogation, souhaitée par les parties prenantes au processus électoral, concerne uniquement le recensement sur le territoire national

" Cette prorogation, souhaitée par les parties prenantes au processus électoral, concerne uniquement le recensement sur le territoire national", précise le communiqué. Et d'ajouter que les conditions d'inscriptions sur la liste électorale et de mise à jour des données personnelles demeurent inchangées.

" La Commission électorale independante appelle, par conséquent, les ivoiriens et les ivoiriennes, non-encore inscrits et remplissant les conditions requises à saisir cette nouvelle opportunité pour se faire enrôler sur le fichier électoral", appelle la CEI.

Pour rappel, l’opération d’enrôlement qui a débuté le 26 novembre devait prendre fin le 10 décembre 2022. Les partis politiques ivoiriens, notamment le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) de l'ex-président Henri Konan Bédié, le  Parti des peuples Africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI) de Laurent Gbagbo, et le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du président Alassane Ouattara ont appelé leurs militants respectifs à se fait enrôler  massivement.

Tous ont en ligne de mire les élections municipales et regionales de 2023, un test grandeur nature avant la prochaine élection présidentielle prévue en 2025.