Côte d'Ivoire

Justice : Un juge convoque Pulchérie Gbalet et ses avocats à son cabinet et leur fait une importante révélation

Publié le Modifié le
justice-un-juge-convoque-pulcherie-gbalet-et-ses-avocats-a-son-cabinet-et-leur-fait-une-importante-revelation
Politique

Le 17 janvier 2023, la présidente de Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI), Pulchérie Edith Gbalet a été sortie de la Maca, son lieu de détention, Direction : le Plateau où elle a été présentée à un juge d’instruction.

Le confrère Jeune Afrique a révélé que le 17 janvier 2023, la présidente de Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI) Pulchérie Edith Gbalet a été convoqué par un juge d’instruction. Pour la circonstance, elle était accompagnée de ses avocats,

L'enquête concernant le dossier Gbalet bouclée

«Ce dernier (juge d’instruction, ndlr) lui a notifié, ainsi qu’à ses avocats, que l’enquête concernant son dossier est terminée, sa défense à désormais dix (10) jours, à compter de cette date, pour réagir, avant que le dossier ne soit transmis au procureur de la République, Richard Adou (lequel décidera ensuite de la juger ou d’abandonner les poursuites à son encontre)» lit-on dans Jeune Afrique.

Adou Richard avait ouvert une information judiciaire contre Pulchérie Gbalet

A cet effet, il faut rappeler que le procureur de la République avait indiqué dans un communiqué le 26 août 2022qu’il allait ouvrir une information judiciaire contre Pulchérie Gbalet. Elle avait été arrêtée le 22 août 2022 à son retour de Bamako pour "entente avec les agents d’une puissance étrangère") la suite de ses déclarations sur l’affaire des 49 militaires qui avaient été détenus au Mali entre le 10 juillet 2022 et le 6 janvier 2023.

«Pour le procureur, la militante s’était alors lancée dans une véritable «campagne de dénigrement de l’action du Président de la République et du Gouvernement dans la gestion de la crise liée à la rétention de 49 "de leurs" soldats au Mali» ajoute Jeune Afrique.