Côte d'Ivoire : Descente de ''Komians'' et populations dans les rues ; Gon "out" ; les gros risques que Bédié fait courir


24/06/2020
Côte d'Ivoire : Descente de ''Komians'' et populations dans les rues ; Gon "out" ; les gros risques que Bédié fait courir
Henri Konan Bédié est vivement critiqué.

L'actualité politique se taille la part du lion, ce mercredi 24 juin 2020, même si la presse ivoirienne se fait l'écho des questions sociales, les pluies diluviennes, entre autres.

« Hier, à Grand-Bassam : Descente de ''Komians'' et populations dans les rues », titre Soir Info. Ce journal indépendant fait savoir que les populations de Ebra (commune de Grand-Bassam) ont effectué une démonstration de force, pour exprimer leur mécontentement. « Depuis le débarcadère de Moosou, les populations, mobilisées par la génération ''Bloussoutrê'', au pouvoir, ont investi les boulevards Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara juxtaposés et long de 2 km, qui traversent la ville, au son de chants guerriers, de tambours et de castagnettes, réclamant justice. Précédés par les ''Komians'' tatoués de kaolin, portant des bandeaux rouge sur la tête », relate Soir Info. Des populations dénoncent les agissements de leur roi déchu, Assémien Nogbou.

Pour sa part, LG Info soutient que Gon Coulibaly, candidat du Rassemblement des houphouëtiste pour la démocratie et la paix (Rhdp) est "Out" pour la présidentielle d'octobre prochain. Le confrère fonde sa conviction sur les propos du Pr JohnBernie Grown, un cardiologue suisse, approché par LSI Africa. Pour qui l'état de santé du candidat Gon ne peut pas lui permettre de prendre part aux prochaines joutes électorales.

« Présidentielle 2020/Candidat à 86 ans : les gros risques que Bédié fait courir à la Côte d'Ivoire », barre à sa Une, Le Jour Plus. « Il n'est pas besoin de chausser des lunettes ou d'être un diplômé d'écoles de biologie pour comprendre que l'organisme du président Bédié, ployant sous le poids de l'âge, sera son principal hadicap, s'il est président », souligne le confrère.

Soulignons également que les tabloïds ivoiriens suivent de près le procès qui se déroute à la Haye et qui impactera l'avenir de Laurent Gbagbo et Cahrles Blé Goudé, acquittés de crimes contre l'humanité.De même que la saison des pluies.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2